Wall Street: hésite puis s'envole avec les biotechs/pharmas.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street, dopé par une 'full risk-on' sur les Biotechs et Pharmas (très éprouvées au 1er trimestre) finit au plus haut, après avoir accueilli sans enthousiasme la publication des débats de la FED ('minutes') menés lors de la dernière réunion, où il apparaissait évident que la ligne 'colombes' avait triomphé.

Confirmation sans ambiguïté ce soir avec le rejet quasi unanime d'un nouveau tour de vis monétaire fin avril alors que les signaux provenant de l'économie mondiale font peser un risque de ralentissement aux Etats Unis au 1er trimestre, l'inflation en interne demeurant très basse et ne montre pas d'accélération.

Certains membres de la FED pencheraient cependant en faveur d'un relèvement des objectifs de taux lors de la prochaine réunion car la FED ne s'est reconstitué aucune marge de soutien conjoncturel en cas de vents contraires soufflant sur la croissance.

Faute de 'surprise' ou d'élément nouveau, l'avance des indices US s'était nettement réduite entre 20H et 20H30 mais les acheteurs ont repris la main, aiguillonnés par la hausse du pétrole qui avait donné le signal du rebond de Wall Street dès 16H30 (heure de Paris).

La pétrole s'envolait rapidement de +2$ (vers 37,75$, score confirmé à la clôture du NYMEX) suite à la contraction des stocks de 'brut' aux Etats Unis (-4,9Mns de barils à l'issue de la semaine du 1er avril selon les chiffres de l'AIE).

Outres les statistiques de l'AIE et de l'API (évoquées ci-dessus), le baril bénéficié concomitamment de la résurgence des espoirs concernant un accord sur la limitation (ou plutôt 'gel') de la production de la Russie et de l'Arabie Saoudite aux niveaux actuels (l'Iran ne veut pas en entendre parler) soutien le cours du 'brut' (le 'WTI' reprend 1% à 36,85$).

Le rallye de fin de séance à propulsé Dow Jones vers 17.715Pts (+0,66%), le 'S&P' gagne +1,05% et Nasdaq +1,6% grâce à l'envol des 'biotechs' et 'pharmas' comme Incyte +11,5%, Vertex +8,5% (après -45% au T1), Biomarin +7,6%, Alexion +6,1% (après -34% au T1), Celgene +6%, Regeneron +5,85% (et +19% en une semaine), Biogen et Mylan +5,3%, Amgen +4,56% puis eBay +4,3%, Tesla +4%.

La hausse du pétrole a profité aux spécialistes du 'shale oiïl' comme Hess +5,3%, Murphy +4,9%, Range +4,4%, Devon Energy, Conoco Philips et Newfield +4,4%, Anadarko +3,7%, Chevron +2,3%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant