Wall Street hésite, faisant une pause avant Thanksgiving

le
0

Wall Street hésitait mercredi à la mi-séance, de nombreux indicateurs ne suffisant pas à donner une direction à un marché sujet à des ajustements à la veille d'un jour férié pour Thanksgiving: le Dow Jones prenait 0,14% mais le Nasdaq cédait 0,49%.

Vers 17H00 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 26,88 points à 19.050,75 points, continuant à évoluer proche de records après avoir passé la veille le cap des 19.000 points pour la première fois de son histoire.

Eux aussi à des niveaux sans précédent la veille, le Nasdaq, à dominante technologique, et l'indice élargi S&P 500 marquaient le pas. Ils perdaient respectivement 26,44 points à 5.359,91 points et 4,81 points, soit 0,22%, à 2.198,13 points.

"Ce sont des échanges à la marge", a estimé Jack Ablin, de BMO Private Bank.

Les investisseurs semblent peu enclins à effectuer de gros mouvements à la veille d'un jour de clôture pour Thanksgiving ("action de grâce"), qui sera suivi d'une séance raccourcie de moitié vendredi.

Dans le détail mercredi, les valeurs industrielles et financières, à la présence accrue dans le Dow Jones, enregistraient plutôt de bonnes performances, alors que des secteurs comme la technologie et la santé restaient à la traîne.

"Cela semble plutôt indiquer que l'on se concentre sur l'économie américaine", les valeurs industrielles ayant tendance à profiter d'une conjoncture favorable par contraste avec des secteurs moins exposés comme la technologie, a précisé M. Ablin.

Quinze jours après une élection présidentielle dont l'issue a fait flamber la Bourse, cet état de fait va une fois de plus dans le sens d'une confiance générale dans les promesses du futur chef d'Etat, le républicain Donald Trump, sur une vaste relance de l'économie par les investissements.

En attendant de voir comment se concrétise ce discours, les investisseurs ont pu digérer mercredi "une flopée de chiffres sur l'économie", comme l'ont écrit les experts de Wells Fargo.

Wall Street a pris connaissance pour octobre d'un bond des commandes de biens durables mais d'un recul des ventes de maisons neuves, elle a digéré sans grand dommage l'annonce d'une hausse hebdomadaires des inscriptions au chômage et, enfin, elle a assimilé une avancée du moral des ménages ce mois-ci.

Le calendrier de la journée n'est pas encore épuisé car, à 19H00 GMT, les investisseurs pourront lire le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), au moment où ils ne doutent plus qu'elle relèvera ses taux en décembre.

- La pharmacie animée -

Parmi les valeurs, le groupe informatique Hewlett Packard Enterprise (HPE) prenait 1,86% à 23,30 dollars, sans pâtir de résultats trimestriels mitigés à l'issue de sa première année comme entité indépendante.

Second groupe né de la scission d'Hewlett Packard, HP Inc, centré sur les PC et imprimantes, perdait 5,52% à 15,07 dollars après avoir annoncé une nette baisse de ses bénéfices trimestriels même si ses ventes ont elles un peu augmenté.

Le constructeur de matériel agricole Deere bondissait de 9,78% à 101,00 dollars malgré une baisse trimestrielle de ses ventes et bénéfices, ses résultats et prévisions étant jugés nettement moins mauvais que prévu dans un contexte défavorable.

La chaîne de magasins de vêtements Urban Outfitters baissait de 9,43% à 35,33 dollars après avoir vu son bénéfice net baisser au dernier trimestre.

Le laboratoire pharmaceutique Eli Lilly, qui a annoncé l'échec d'essais d'un traitement expérimental de la maladie d'Alzheimer, chutait de 12,17% à 66,74 dollars.

Dans son sillage, Biogen, qui travaille également sur un traitement contre Alzheimer, perdait 5,32% à 301,20 dollars.

Egalement dans le secteur, Juno Therapeutics s'effondrait de 27,68% à 21,61 dollars après avoir annoncé le décès d'un patient lors d'un test d'un traitement de la leucémie et la suspension des essais. Trois autres patients sont déjà décédés depuis le début de l'année dans le cadre de ces tests.

Le marché obligataire baissait, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montant à 2,386% contre 2,316% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,064% contre 3,004% précédemment.

jdy/jld/az


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant