Wall Street hésite en ouverture, le regain d'inflation inquiète

le
0
    NEW YORK, 17 mai (Reuters) - Wall Street marque le pas à 
l'ouverture mardi après l'annonce d'un regain d'inflation en 
avril qui pourrait inciter la Réserve fédérale à relever ses 
taux cette année.  
    L'indice Dow Jones  .DJI  abandonne 26,10 points, soit 
0,15%, à 17.684,41 dans les premiers échanges, au lendemain d'un 
gain de 1%. Le Standard & Poor's 500  .SPX , plus large, recule 
de 0,08% à 2.064,82 et le Nasdaq Composite  .IXIC  cède 0,02% à 
4.774,33. 
    L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,4% 
en avril, sa plus forte hausse depuis février 2013, a annoncé le 
département du Travail. Sur un an, le taux d'inflation s'établit 
à 1,1% contre +0,9% en mars.   
    Les mises en chantier et la production industrielle ont 
également augmenté plus que prévu le mois dernier, avec des 
hausses respectives de 6,6% et de 0,7%.    
    "Le CPI est ressorti au-dessus des attentes et cela nous 
remet en mode de vigilance sur les taux", dit Peter Cardillo, 
économiste chez First Standard Financial à New York. "Les mises 
en chantier sont aussi plus fortes que prévu, signe que 
l'activité accélère." 
    Dans ce contexte, les prises de parole de John Williams, le 
président de la Fed de San Francisco, et de Dennis Lockhart, son 
collègue d'Atlanta, seront suivies de près par les intervenants. 
Tous deux participent à une table ronde de Politico à partir de 
16h25 GMT à Washington. 
    Aux valeurs, Home Depot  HD.N , composante du Dow Jones, 
perd 1,3% à 133,52 dollars malgré la publication de résultats 
trimestriels meilleurs que prévu qui faisaient monter l'action 
dans les échanges d'avant-Bourse. 
    Apple  AAPL.O , en hausse de 0,7% à 94,50, poursuit sa 
remontée après son rebond de 3,7% qui avait soutenu le marché la 
veille. 
    Parmi les valeurs de second rang, TJX Cos  TJX.N , 
propriétaire des enseignes discount T.J. Maxx et Marshalls, 
s'adjuge 3,3% après des résultats supérieurs aux attentes. 
    LendingClub  LC.N  chute de 10% à 3,53 dollars après un plus 
bas record de 3,49 à l'ouverture. Le  département de la Justice 
a décidé d'ouvrir une enquête sur la plate-forme de finance 
participative après la découverte de pratiques non conformes et 
la démission de son PDG, le Français Renaud Laplanche. 
    Sur le marché pétrolier, le Brent  LCOc1  est hésitant 
autour de 49,10 dollars le baril après avoir atteint auparavant 
un pic de six mois à 49,47.    
     
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  ID:nL5N18D5XI  
     
 
 (Yashaswini Swamynathan, Véronique Tison pour le service 
français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant