Wall Street - Hausse du Dow et du S&P avec Yellen

le
0

* Le Dow a gagné 0,73%, le S&P-500 0,53% mais le Nasdaq a cédé 0,37%

* La présidente de la Fed a dit que l'économie américaine avait toujours besoin de soutien

* Deuxième recul de suite de valeurs liées à internet

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK, 7 mai (Reuters) - Le Dow Jones et le S&P 500 ont terminé en hausse mercredi à Wall Street, portés par les nouvelles déclarations de Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, en faveur du maintien de mesures de soutien à l'économie américaine et par un semblant d'apaisement des tensions en Ukraine.

En revanche, le Nasdaq composite a reculé pour le deuxième jour d'affilée, à nouveau plombé par les grands noms d'internet.

L'indice Dow Jones .DJI a gagné 0,72%, soit 117,52 points, à 16.518,54. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 10,49 points, soit 0,56%, à 1.878,21.

De son côté, le Nasdaq Composite .IXIC a reculé de son côté de 13,09 points (-0,32%) à 4.067,67. L'indice accuse un recul de quelque 2% sur les deux dernières séances.

Il a pâti du repli des actions Google GOOGL.O (-0,87% à 518 dollars), Facebook FB.O (-1,95% à 57,39 dollars) ou encore Amazon AMZN.O (-1,57% à 292,71 dollars).

En dehors du secteur technologique, le Nasdaq a également été tiré vers le bas par la chute de 18,81% à 38,93 dollars de l'action Whole Food Markets WFM.O . La veille, la chaîne d'épiceries bio avait revu à la baisse ses prévisions 2014.

Les titres de ses rivaux Sprouts Farmers Market SFM.O et The Fresh Market TFM.O , également cotés sur le Nasdaq, ont perdu respectivement 11,87% et 10,38%.

Les gains du Dow Jones et du S&P 500 se sont dessinés après que Janet Yellen a dit que l'économie américaine avait encore besoin de soutiens importants au vu du potentiel "considérable" d'amélioration du marché de l'emploi. (voir ID:nL6N0NT648 )

Même si bon nombre d'intervenants ont noté qu'elle n'avait rien dit de nouveau par rapport à ses précédentes interventions, le fait qu'elle ait redit que les taux d'intérêt n'étaient pas prêts de remonter a suffi à doper le moral des investisseurs.

Une fois le discours de la présidente de la Fed digérée, ceux-ci ont pu se concentrer sur la situation en Ukraine, où Vladimir Poutine a fait des gestes susceptibles de faire baisser les tensions après des semaines de crispations de plus en plus violentes.

Le président russe a en effet demandé aux séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine de repousser le référendum d'autodétermination qu'ils entendent organiser dimanche prochain, une prise de position susceptible d'éloigner un temps au moins les risques de démantèlement du pays. ID:nL6N0NT6RH

Du coté des hausses, le titre Mondelez International

MDLZ.O a bondi de 8,18% à 38,10 dollars, plus forte hausse du S&P 500 après que le groupe a annoncé le rapprochement de ses activités café avec le néerlandais D.E. Master Blenders 1753, ce qui créera un groupe dont le chiffre d'affaires annuel cumulé dépassera sept milliards de dollars (cinq milliards d'euros).

ID:nL6N0NT4I8

L'action Electronic Arts EA.O s'est envolée de 21% à 33,95 dollars après que l'éditeur de jeux vidéo a annoncé des résultats et un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes et un plan de rachat d'actions de 750 millions de dollars.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant