Wall Street: gros arbitages en défaveur des technologiques.

le
0

(CercleFinance.com) - Le panorama s'avère plutôt contrasté ce jeudi à Wall Street avec un Dow Jones qui revient non loin de ses plus hauts historiques grâce à la hausse du baril mais un Nasdaq qui décroche de quasiment 1%.

En fin de matinée, le Dow Jones avance ainsi de 0,4% à 19.206,8 points tandis que le Nasdaq Composite lâche 0,9% à 5274,3 points.

Les opérateurs semblent rendus prudents par la remontée des taux, avec un T-Bond de référence à 10 ans qui a pulvérisé ce matin un nouveau record à 2,47%.

La signature hier à Vienne de l'accord de réduction de production à entre les pays exportateurs de pétrole alimente certaines anticipations inflationnistes.

Il en va de même pour la hausse plus forte qu'attendu de l'indice ISM manufacturier américain, qui est ressorti à 53,2 le mois dernier, contre 51,9 en octobre, alors que les économistes tablaient en moyenne sur 52,1.

Avant l'ouverture, les marchés n'avaient pas vraiment réagi à la hausse de 17.000 inscriptions hebdomadaires au chômage la semaine dernière aux Etats Unis (à 268.000).

Dans ce climat de prudence, les investisseurs préfèrent se désengager des mastodontes technologiques, les fameux 'GAFAN' (Google, Amazon, Facebook, Apple, Netflix). Apple perd notamment 0,8% sur fond d'inquiétudes quant aux ventes du dernier iPhone.

Les opérateurs se rabattent en conséquence sur les valeurs pétrolières ou sur l'automobile: GM grimpe ainsi de 5,8% après des ventes en hausse de 8% aux Etats-Unis sur le mois écoulé. Ford grimpe lui de 6% après des ventes en progression de 5%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant