Wall Street fléchit en toute fin de séance

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Abhiram Nandakumar et Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en léger recul lundi, se retournant à la baisse dans les derniers échanges d'une séance qui verra le démarrage de la "saison" des résultats de sociétés avec l'aluminier Alcoa.

Comme à l'accoutumée également, plusieurs banques annonceront leurs résultats dès cette semaine, en commençant par JPMorgan Chase mercredi. L'indice des valeurs financières a dégagé un modeste gain de 0,34%.

Le marché n'est pas très optimiste à ce sujet, au vu d'une conjoncture économique mondiale qui est loin d'être porteuse. Les bénéfices des sociétés composant l'indice S&P-500 sont ainsi attendus en baisse de 7,7% en moyenne au premier trimestre, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La Bourse a connu un début d'année agité, suivi d'un vif rebond depuis la mi-février et les grands indices sont dorénavant peu changés depuis le début de l'année.

L'indice Dow Jones a perdu 20,55 points (0,12%) à 17.556,41 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 5,61 points (0,27%) à 2.041,99 points. Le Nasdaq Composite a lâché 17,29 points (0,36%) à 4.833,4.

"Nous resterons sans doute dans un environnement sans relief à la fois pour les haussiers ("bulls") et les baissiers ("bears") avec des indicateurs qui ne favorisent ni l'une ni l'autre des deux positions", a dit Eric Wiegand (U.S. Bank's Private Client Reserve).

Le dollar a réduit ses pertes après avoir touché un plus bas de 17 mois contre le yen ce lundi, le Japon ayant prévenu une fois de plus qu'il pourrait intervenir pour affaiblir la monnaie nationale.

Le pétrole pour sa part s'est redressé, dans l'espoir que la réunion de Doha dimanche aboutisse à un véritable plan d'action pour faire remonter les cours. Ce redressement a soutenu l'indice des ressources naturelles qui a pris 0,50%. En revanche, l'indice de l'énergie a cédé 0,40%.

Aux valeurs, Yahoo a gagné 1,14%, la maison-mère du journal britannique Daily Mail discutant avec des tiers en vue de monter une offre sur les actifs internet du groupe américain.

Norfolk Southern a perdu 2,7%, Canadian Pacific ayant décidé de renoncer à son OPA de 28 milliards de dollars.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant