Wall Street fléchit en toute fin de séance

le
0
    * Perte de 0,12% pour le Dow et de 0,27% pour le S&P 
    * Recul de 0,36% du Nasdaq 
    * Pessimisme ambiant pour la "saison" des résultats 
 
 (Actualisé avec des précisions, éléments de change et 
obligataires) 
    par Abhiram Nandakumar et Lewis Krauskopf 
    NEW YORK, 11 avril (Reuters) - Wall Street a terminé en 
léger recul lundi, se retournant à la baisse dans les derniers 
échanges et dans l'attente d'une "saison" des résultats 
trimestriels qui ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices. 
    Comme à l'habitude, l'aluminier Alcoa  AA.N  a donné le coup 
d'envoi et confirmé le pessimisme ambiant. Ses résultat et 
perspectives ont déplu et l'action perdait près de 4% en 
après-Bourse.   
    Les bénéfices des sociétés composant l'indice S&P-500 sont 
attendus en baisse de 7,7% en moyenne au premier trimestre, 
selon Thomson Reuters I/B/E/S. 
    "On ne se fait pas trop d'illusions pour les résultats de ce 
trimestre et je pense que les investisseurs le vivent mal", dit 
Jonathan Corpina (Meridian Equity Partners). 
    La Bourse a connu un début d'année agité, suivi d'un vif 
rebond depuis la mi-février et les grands indices sont 
dorénavant peu changés depuis le début de l'année. 
    Comme à l'accoutumée également, plusieurs banques 
annonceront leurs résultats dès cette semaine, en commençant par 
JPMorgan Chase  JPM.N  mercredi.  
    L'indice des valeurs financières  .SPSY , qui a réalisé pour 
l'instant la plus mauvaise performance depuis le début de 
l'année, a dégagé un modeste gain de 0,34% ce lundi. C'est le 
seul secteur, avec celui des ressources naturelles  .SPLRCM  
(+0,50%), à avoir terminé dans le vert.  
    "Je ne me fie pas trop à la tendance d'aujourd'hui parce 
qu'on attend à quoi ressembleront les perspectives, surtout 
celles des banques", observe Walter Todd (Greenwood Capital 
Associates). 
    L'indice Dow Jones  .DJI  a perdu 20,55 points (0,12%) à 
17.556,41 points. Le S&P-500  .SPX , plus large, a cédé 5,61 
points (0,27%) à 2.041,99 points. Le Nasdaq Composite  .IXIC  a 
lâché 17,29 points (0,36%) à 4.833,4. 
    Aux valeurs, Yahoo  YHOO.O  a gagné 1,14%, la maison-mère du 
journal britannique Daily Mail  DMGOa.L  discutant avec des 
tiers en vue de monter une offre sur les actifs internet du 
groupe américain.   
    Norfolk Southern  NSC.N  a perdu 2,7%, Canadian Pacific 
 CP.TO  ayant décidé de renoncer à son OPA de 28 milliards de 
dollars.  
    Le volume a représenté dans les 6,5 milliards de titres 
échangés, au-dessous de la moyenne quotidienne de sept milliards 
des 20 dernières séances, selon des données de Thomson Reuters. 
On dénombre 1.801 hausses contre 1.224 baisses sur le Nyse et 
1.437 baisses pour 1.388 hausses sur le Nasdaq. 
    Sur le marché des changes, le dollar a réduit ses pertes 
contre le yen  JPY=  après avoir touché un plus bas de 17 mois 
de 107,64, le Japon ayant prévenu une fois de plus qu'il 
pourrait intervenir pour affaiblir la monnaie nationale. Il a 
sinon fléchi face à un panier de devises de référence  .DXY . 
    Un certain nombre de responsables de la Réserve fédérale 
s'exprimeront cette semaine mais les cambistes n'en attendent 
pas grand chose de neuf.  
    Robert Kaplan, le président de la Fed de Dallas, n'est pas 
disposé à approuver une hausse des taux sur le champ mais il 
s'est dit lundi "très ouvert d'esprit" quant à y être favorable 
avant la réunion de politique monétaire de juin.   
    Le marché obligataire des Treasuries a fini stationnaire, 
l'espoir croissant de mesures de relance en Chine et les risques 
d'intervention sur les changes au Japon ayant profité à des 
actifs plus risqués comme le pétrole et, un temps, les actions.  
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant