Wall Street finit sur une note indécise

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini sur une note indécise mercredi, avec un Dow Jones en baisse mais un nouveau record de clôture pour le S&P 500, coincée entre des résultats d'entreprises jugés globalement bons et la persistance de tensions géopolitiques avec l'Ukraine et la bande de Gaza.

L'indice Dow Jones, plombé par le recul de l'action Boeing, a cédé 0,16%, soit 26,91 points, à 17.086,63.

En revanche, le S&P-500, plus large, a pris 3,48 points, soit 0,18%, à 1.987,01, nouveau record de clôture, après avoir inscrit au cours de la session un nouveau pic historique de 1989,23 points.

Et le Nasdaq Composite, porté par le titre Apple, a avancé de son côté de 17,68 points (+0,4%) à 4.473,70.

Apple a annoncé mardi après la clôture une hausse moins marquée que prévu de son chiffre d'affaires trimestriel, mais les investisseurs ont été rassurés par une hausse des marges du géant électronique, qui devrait lancer de nouveaux iPhone d'ici la fin de l'année.

Le titre Apple a ainsi progressé de 2,61% à 97,19, après avoir atteint en séance un pic de 22 mois à 97,88 dollars.

L'action Microsoft a pris 0,09% à 44,87 dollars après que l'éditeur de logiciels a dit, dans la foulée de la publication de ses résultats, entendre redresser sa filiale déficitaire Nokia dans les deux ans.

Hors secteur technologique, le titre PepsiCo a avancé de 1,85% à 90,82 dollars après que le géant des boissons non-alcoolisées a publié mercredi un bénéfice plus élevé que prévu au deuxième trimestre et relevé sa prévision de bénéfice ajusté pour 2014 à la faveur de ventes solides dans sa division biscuits apéritifs en Amérique du Nord.

"La saison des résultats se passe très bien, aussi bien du points de vue du bénéfice net que du chiffre d'affaires", a noté Alan Gayle, chargé de la stratégie investissements chez RidgeWorth Investments.

"Mais il y a une bataille entre les résultats et les dossiers géopolitiques. A ce stade, avantage aux résultats."

Deux avions de combat ukrainiens ont été abattus près de Savur Mogila, dans l'est de l'Ukraine, ont annoncé mercredi les autorités ukrainiennes. Le Conseil de sécurité ukrainien a déclaré que les missiles avaient vraisemblablement été tirés du territoire russe.

Les combats ont continué de faire rage mercredi dans la bande de Gaza même si le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a signalé quelques progrès dans les négociations en vue de parvenir à un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, au 16e jour de conflit.

Le titre Boeing a perdu 2,34% à 126,71 dollars après que le constructeur aéronautique a publié un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant