Wall Street finit sur une note indécise

le
0
Wall Street finit sur une note indécise
Wall Street finit sur une note indécise

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini sur une note indécise jeudi avec des indicateurs économiques américains en demi-teinte et des interrogations toujours vives des investisseurs sur le maintien de la Grèce dans la zone euro.

L'indice Dow Jones a gagné 0,27% ou 33,60 points, à 12.529,75 points, tandis que le Standard & Poor's prenait 0,14% ou 1,82 point, à 1.320,68 points. Mais le composite du Nasdaq a reculé de 0,38% ou 10,74 points à 2.839,38.

Les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont augmenté moins que prévu en avril tandis que les inscriptions hebdomadaires au chômage n'ont que modestement diminué.

"Les indicateurs ont été un peu décevants mais pas totalement négatifs, à la fois sur le front des inscriptions et des biens durables", résume Bruce McCain, responsable de la stratégie d'investissement chez Key Private Bank à Cleveland, dans l'Ohio.

"Le marché a suffisamment reculé et on essaie de voir si le pire est dans les cours. Mais avec les problèmes en Europe et le fait que les nouvelles ne sont pas rassurantes, les cours sont encore un peu mous."

Signe de la vulnérabilité des sociétés américaines à la situation de la zone euro, le fabricant d'équipements pour le stockage des données NetApp a annoncé mercredi une prévision de chiffre d'affaires inférieure aux attentes de Wall Street tandis que son directeur général évoquait l'incertitude en Europe. La valeur a fini en baisse de 12,3% à 28,82 dollars.

A la hausse, Hewlett-Packard s'est adjugé 3,3% à 21,77 dollars. Le numéro un mondial des micro-ordinateurs a annoncé mercredi soir qu'il allait diminuer ses effectifs de 8%.

Les compagnies aériennes ont été recherchées après le relèvement par JPMorgan de son objectif de cours sur plusieurs d'entre elles. U.S. Airways a fini sur un bond de 10,5% à 12,16 dollars, retrouvant des niveaux de la fin 2010. L'indice des compagnies aériennes a gagné 3,3%.

Knight Capital Group a fini stable à 12,44 dollars. Après la clôture mercredi, la société de trading a annoncé avoir enregistré une perte imposable de 30 à 35 millions de dollars à l'occasion des problèmes techniques pour le début des cotations de Facebook sur le Nasdaq. Elle demande à être indemnisée pour cette perte.

Facebook a fini en hausse de 3,2% à 33,03 dollars.

Rodrigo Campo, Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant