Wall Street finit sur une note hésitante

le
0
Wall Street finit sur une note hésitante
Wall Street finit sur une note hésitante

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont fini sur une note indécise jeudi, des achats à bon compte de valeurs ayant bien baissé permettant un rebond technique partiel, mais les interrogations sur la croissance et sur la zone euro demeurent en toile de fond.

L'indice Dow Jones a gagné 0,16% ou 19,98 points, à 12.855,04 points. C'est la première hausse du Dow Jones en sept séances. Le Standard & Poor's a pris 0,25% ou 3,41 points à 1.357,99 points. Mais le composite du Nasdaq a cédé 0,04% ou 1,07 point, à 2.933,64 points.

L'incertitude autour de la Grèce et de l'euro ont contribué à déclencher une baisse de près d'environ 4% de l'indice S&P 500 ces derniers jours. Ce repli a été mis à profit par certains investisseurs pour se positionner à bon compte même si les incertitudes sur la Grèce n'ont pas disparu.

Elles se sont toutefois légèrement atténuées. Des responsables de la zone euro ont indiqué que les pays de la zone euro étaient disposés à financer la Grèce jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement.

Autre facteur qui a momentanément soutenu le marché : les inscriptions hebdomadaires au chômage ont légèrement diminué aux Etats-Unis lors de la semaine au 5 mai.

"On voit des traders et des investisseurs se porter sur les secteurs survendus et acheter sur repli. Puis, soudain, ceux qui ont peur décident de commencer à vendre", résume Paul Mendelsohn, responsable de la politique d'investissement chez Windham Financial Services dans le Vermont.

"C'est ce qui se passe aujourd'hui : on voit le chassé-croisé entre ceux qui arrivent et qui se renforcent lentement et ceux qui disent : c'est la fin du monde. Je veux sortir".

Sur 449 sociétés du S&P 500 ayant publié leurs comptes trimestriels, 66,4% ont dépassé les attentes, selon Thomson Reuters, contre 80% au début de la période de publication.

Sur le front des valeurs, Cisco Systems a chuté de 10,5% à 16,81 dollars. Le fabricant d'équipements pour réseaux a fait état de prévisions trimestrielles inférieures aux attentes de Wall Street.

A l'inverse, News Corp s'est adjugé 4,85% à 20,32 dollars. Le groupe de médias a fait état d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, porté par les segments réseaux câblés et studios de cinéma.

Avon a fini en repli de 3,287% à 20,89 dollars, malgré le relèvement de l'offre de Coty à 24,75 dollars par action.

Blandine Hénault et Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant