Wall Street finit sur un rebond, le Dow Jones à un record

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse mardi, soutenue par deux opérations de fusions-acquisitions qui ont contribué au rebond du marché après son net recul de la veille où l'indice S&P 500 a accusé sa plus forte perte quotidienne en un mois.

L'indice Dow Jones a gagné 102,75 points, soit 0,58%, à un record de 17.879,55. Le S&P-500, plus large, a pris 13,11 points, soit 0,64%, à 2.066,55 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 28,46 points (+0,60%) à 4.755,81 points.

Le rebond est généralisé, neuf des 10 grands secteurs du S&P 500 ayant terminé en hausse. Le seul secteur en recul est celui des télécoms (-1,8%), considéré comme défensif.

Les valeurs de l'énergie ont affiché la plus forte hausse du jour en dépit d'une poursuite de la glissade du pétrole, après un bref, mais vif, rebond lundi. L'indice s'est retourné à la hausse en cours de séance pour finir sur un gain de 1,33%.

"Les valorisations ont été en chute libre sous le coup de la baisse des cours du brut et on dirait que les investisseurs commencent à y revenir sur la pointe des pieds", dit Mark Luschini, responsable de la stratégie d'investissement chez Janney Montgomery Scott. "Le secteur semble extrêmement survendu et les dividendes y restent relativement élevés."

Parmi les titres les plus actifs figure Marathon Petroleum (+3,69%), tandis que Valero Energy a pris 4,05%.

Aux fusions-acquisitions, Cypress Semiconductor a annoncé lundi soir son intention de racheter son concurrent Spansion pour 1,59 milliard de dollars dans le but de créer un fabricant de puces pesant plus de deux milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel.

REBOND DU DOLLAR

L'action Cypress a bondi de 14,29% à 11,92 dollars, tandis que Spansion s'est envolé de 21,93% à 27,86 dollars.

Avanir Pharmaceuticals, qui fait l'objet d'une offre de quelque 3,5 milliards de dollars d'Otsuka Pharmaceuticals, filiale du groupe japonais Otsuka Holdings, a gagné 12,8% à 16,92 dollars.

Sur le front des indicateurs, les dépenses de construction ont rebondi plus que prévu aux Etats-Unis en octobre, ce qui devraient apaiser les craintes d'un coup de frein de l'économie au quatrième trimestre.

Egalement encourageant: les grands constructeurs automobiles américains ont connu en novembre des ventes meilleures que prévu, la bonne santé de l'économie et la chute des prix des carburants ayant encouragé les achats de gros modèles tels que les pick-ups et les SUV.

Biogen Idec a pris 6,4%. La société prépare un essai clinique avancé de son traitement expérimental de la maladie d'Alzheimer à la suite d'une petite étude de stade précoce ayant montré que le médicament améliorait significativement les capacités cognitives.

Sur le marché des changes, le dollar a rebondi, soutenu par le nouveau repli des cours du pétrole qui dope le billet vert notamment par rapport aux devises liées aux matières premières.

L'indice du dollar face à un panier de devises de référence a atteint un pic de quatre ans et demi, en hausse de 1,3% face à la couronne norvégienne et à un nouveau plus haut de sept ans face au yen. Les investisseurs attendent le rapport sur le marché de l'emploi aux Etats-Unis qui sera publié vendredi.

Les obligations du Trésor ont perdu du terrain, affaiblies par le rebond de Wall Street et alors que les investisseurs institutionels se préparent à recevoir une émission obligataire de six milliards de dollars d'Amazon.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant