Wall Street finit stable avec l'aide de Heinz

le
0

NEW YORK, 14 février (Reuters) - Wall Street a fini stable jeudi, l'annonce de plusieurs opérations de fusions et acquisitions et une statistique encourageante sur l'emploi aux Etats-Unis ayant compensé les chiffres décevants de la croissance en Europe et au Japon qui avaient fait baisser les indices à l'ouverture.

L'indice Dow Jones .DJI a cédé 9,52 points ou 0,07% à 13.973,39 points mais l'indice plus large Standard & Poor's 500

.SPX a gagné 1,05 point (0,07%) à 1.521,38, sa troisième séance consécutive de gains minimes.

Le Nasdaq Composite .IXIC , à forte pondération technologique, a aussi fait du quasi surplace avec un gain modique de 1,78 point (0,06%) à 3.198,66.

Vedette du jour, le fabricant de ketchup H.J. Heinz HNZ.N a bondi de 19,87% à 72,50 dollars après l'annonce de son rachat, pour 28 milliards de dollars dette comprise, par Berkshire Hathaway BRKa.N - le véhicule d'investissement de Warren Buffet - et le fonds 3G Capital. (voir ID:nL5N0BEBO0 ).

Le marché a également été soutenu par l'annonce d'une baisse plus forte que prévu, de 27.000, des inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière. ID:nEAPAE0DI4

"Si une entreprise en acquiert une autre, c'est parce qu'elle y voit un potentiel de croissance. Même si nous sommes à des plus hauts de plusieurs années, ce genre d'opération montre qu'il reste du potentiel pour progresser encore et cela entretient l'optimisme du marché", observe Randy Frederick, chez Charles Schwab.

Ce professionnel juge toutefois nécessaire une légère correction aux niveaux actuels, sur lesquels le marché bute depuis deux semaines. Le S&P-500 affiche une hausse de 6,67% depuis le début de l'année, près de son meilleur niveau depuis novembre 2007.

"On a besoin de digérer la hausse récente pour repartir de l'avant mais toute baisse est interprétée comme une opportunité d'achat", confirme Donald Selkin, chez National Securities.

CONSTELLATION REBONDIT

Egalement en vue, Constellation Brands STZ.N s'est envolé de 37,23% après la décision du brasseur Anheuser-Busch InBev

ABI.BR de modifier les termes de son OPA sur le mexicain Grupo Modelo GMODELOC.MX afin d'obtenir le feu vert des autorités américaines. Le spécialiste du vin, dont le titre s'était effondré à l'annonce de l'opposition de Washington au projet d'OPA, obtiendrait avec la nouvelle proposition un droit perpétuel sur la Corona et d'autres marques de Modelo aux Etats-Unis. ID:nL5N0BE5MO

La fusion confirmée d'American Airlines et d'US Airways Group LCC.N , qui va donner naissance au premier transporteur mondial, a en revanche desservi le titre US Airways, en baisse de 4,57% à 13,99 dollars.

General Motors GM.N et Cisco Systems CSCO.O , autres perdants du jour, ont cédé respectivement 3,21% et 0,71% en réaction à leurs résultats trimestriels.

Le constructeur automobile et l'équipementier des réseaux ont tous deux signalé une baisse de leurs résultats en Europe, confirmant l'impact de la récession de la zone euro sur les bénéfices des entreprises américaines.

ID:nL5N0BEC1K ID:nL5N0BDFWK

Eurostat, l'institut européen de la statistique, a annoncé jeudi une baisse de 0,6% du produit intérieur brut de la zone euro au quatrième trimestre 2012, la pire contraction de l'activité depuis le premier trimestre 2009. ID:nL5N0BE8FV )

De même, l'économie japonaise s'est contractée pour le troisième trimestre consécutif au cours des trois derniers mois de 2012, mais certains signes laissent entrevoir un rebond à la faveur d'une reprise des exportations. ID:nL5N0BE42P

(Ryan Vlastelica, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant