Wall Street finit sous ses plus hauts du jour

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en hausse jeudi, portée par de bons résultats de sociétés et une statistique encourageante pour le marché du travail, mais le marché a réduit son avance en fin de séance à l'approche d'importants seuils techniques.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 24,50 points ou 0,17% à 14.700,80, loin de son plus haut du jour à 14.768 points.

Le S&P-500, en hausse pour la cinquième séance d'affilée, a pris 6,37 points (0,40%) à 1.585,16, après être monté jusqu'à 1.592 en séance, tout près du niveau de résistance de 1.593 qui correspond à sa clôture record de 2013.

Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, s'est adjugé 20,33 points (0,62%) à 3.289,99.

L'annonce d'une baisse surprise de 16.000 du nombre d'inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, à 339.000 au lieu de 351.000 attendu par les économistes, a donné le ton dès l'ouverture, en plus de la publication de résultats de sociétés supérieurs aux attentes.

Avec les publications des deux derniers jours, le consensus pour la croissance des résultats des sociétés du S&P-500 au premier trimestre est maintenant de 3,6%, alors qu'il n'était que de 1,5% au début du mois.

Mais si 67,7% des entreprises du S&P ayant publié à ce jour ont atteint ou dépassé les estimations des analystes pour leurs bénéfices, seules 41,1% en ont fait autant pour leur chiffre d'affaires alors qu'elles étaient 52% en moyenne sur les quatre derniers trimestres.

Le chimiste Dow Chemical a signé une hausse de 5,60% à 33,97 dollars après l'annonce d'un bénéfice en hausse de 33% au premier trimestre.

Le groupe de messageries United Parcel Services, considéré comme un baromètre de l'état de santé de l'économie américaine, s'est octroyé 2,30% après des résultats trimestriels meilleurs que prévu et des perspectives 2013 rassurantes.

VERIZON EN VUE, EXXON ET 3M DÉÇOIVENT

Plus forte hausse du S&P-500 et du Nasdaq, le spécialiste de contenus internet Akamai Technologies a bondi de 17,71% en réaction à des bénéfices trimestriels supérieurs aux attentes et des prévisions pour le deuxième trimestre elles aussi meilleures qu'attendu.

Le producteur de minerai de fer Cliffs Natural Resources n'a pas été en reste avec un gain de 14,98% à 20,95 dollars, après là encore des résultats meilleurs que prévu. Le titre, il est vrai, avait perdu plus de 70% de sa valeur au cours des 12 derniers mois, affecté par la volatilité des cours des matières premières.

Dans la foulée, l'indice sectoriel S&P des ressources de base a gagné 1,04%.

L'équipementier automobile Lear (+6,36%), le fabricant de produits de grande consommation Colgate-Palmolive (+1,29%) et le constructeur de motos Harley-Davidson (+2,03%) ont également vu leurs résultats salués par les investisseurs, alors que la chaîne de supermarchés Safeway a dévissé de 13,94% après avoir déçu sur ses ventes.

Parmi les composantes du Dow Jones, Verizon Communications a gagné 2,74% à 53,22 dollars, à son meilleur niveau depuis 13 ans, contribuant à une hausse de 1,7% de l'indice sectoriel des télécoms. Des sources ont indiqué à Reuters que l'opérateur préparait une offre de près de 100 milliards de dollars en numéraire et en actions pour racheter à Vodafone sa part du capital de leur filiale commune Verizon Wireless.

Exxon Mobil a en revanche cédé 1,52%. Le géant pétrolier a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu mais sa production d'hydrocarbures a baissé.

Autre perdant du Dow, le groupe industriel 3M a lâché 2,77% après avoir publié des résultats inférieurs aux attentes et revu en baisse ses prévisions 2013.

Sur le Nasdaq, le fabricant de puces Qualcomm a été sanctionné d'un recul de 5,39% pour des prévisions de résultats jugées trop prudentes.

Caroline Valetkevitch, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant