Wall Street finit sans tendance, IBM a pesé sur le Dow Jones

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé sans tendance mercredi, une série mitigée de résultats de sociétés ne permettant pas de dicter une tendance claire au marché.

Le Nasdaq a fini dans le vert mais le Dow Jones a reculé pour la deuxième séance d'affilée, pénalisé par les résultats jugés décevants d'IBM, l'une de ses composantes.

Le Dow affiche en clôture un repli de 41,10 points, soit 0,25%, à 16.373,34. Le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 1,06 point (+0,06%) à 1.844,86 et le Nasdaq Composite a progressé de 17,24 points (+0,41%) à 4.243,00.

IBM a perdu 3,28%, la plus forte contribution au recul du Dow Jones. Le numéro un mondial des services informatiques a publié mardi soir un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour le quatrième trimestre consécutif, conséquence d'une demande ralentie, y compris sur des marchés en croissance comme la Chine.

A l'opposé, United Technologies a limité le repli du Dow, gagnant 0,98% après ses propres résultats. Le numéro un mondial des ascenseurs et des climatiseurs a publié un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes malgré un chiffre d'affaires en léger retrait sur le consensus.

Advanced Micro Devices (AMD) a chuté de 12% après avoir dit s'attendre à une baisse de son chiffre d'affaires plus marquée qu'anticipé initialement pour le trimestre en cours, ce qui a conduit plusieurs courtiers à abaisser leur objectif de cours.

Pour beaucoup d'investisseurs, au-delà des cas particuliers de ce mercredi, le début de la saison des résultats trimestriels est peu convaincant.

CARL ICAHN FAIT ENCORE MONTER APPLE

"Il n'y a jusqu'à présent pas grand chose d'excitant et cela va conduire beaucoup de gens à se demander si le marché peut se maintenir à ce niveau dans un contexte de stagnation des bénéfices", explique Andre Bakhos, directeur général de Janlyn Capital.

Quelque 16% des entreprises du S&P-500 ont déjà publié leurs résultats et environ 61% d'entre elles ont dépassé les estimations de bénéfices des analystes, un ratio inférieur à la moyenne de long terme, qui atteint 63%.

Pour le chiffre d'affaires, la proportion d'annonces supérieures aux attentes dépasse 66%, contre une moyenne de 55% sur les quatre trimestres précédents.

Parmi les bonnes surprises du jour, le groupe de transport ferroviaire Norfolk Southern a bondi de 4,77% après un bénéfice supérieur au consensus, permettant à l'indice Dow Jones des transports (+1,06%) d'inscrire un nouveau plus haut historique.

Egalement en vue, Apple a gagné 0,44%. L'investisseur activiste Carl Icahn a annoncé avoir renforcé sa position dans le groupe en achetant pour 500 millions de dollars d'actions supplémentaires ces deux dernières semaines et il a de nouveau critiqué la direction, qui refuse d'augmenter les rachats d'actions.

Dans l'actualité des fusions-acquisitions, l'éditeur de logiciels VMware a pris 1,18% après l'annonce du rachat d'AirWatch, une société non cotée spécialisée dans la sécurité informatique mobile, une opération de 1,54 milliard de dollars au total.

Ryan Vlastelica; Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant