Wall Street finit presque étale une séance sans relief

le
0

(Actualisé avec des précisions, éléments de change et obligataires) * Le Dow perd 0,09%, le S&P gagne 0,09%, le Nasdaq est inchangé * Marché sans relief et sans volume * Volatilité des valeurs de l'énergie par Ryan Vlastelica et Chuck Mikolajczak NEW YORK, 29 décembre (Reuters) - Wall Street a terminé sans grand changement la séance de lundi dans des échanges creux; l'indice S&P-500 a enregistré un 53e record de clôture cette année mais la hausse a tourné court lorsqu'un rally des valeurs de l'énergie amorcé en début de séance s'est épuisé progressivement. Le regain haussier du marché, porté par de solides indicateurs et l'engagement de la Réserve fédérale à être "patiente" dans sa politique des taux d'intérêt, a fait gagner près de 6% à l'indice S&P en huit séances. Mais la vitesse et l'ampleur du rally semblent globalement limiter le potentiel haussier de la dernière semaine de trading de l'année d'un marché d'où sont absents nombre de participants partis en vacances et où manquent les éléments incitatifs. La faiblesse des volumes d'échanges est en outre susceptible d'accentuer la volatilité. Wall Street sera fermée jeudi pour le Nouvel An. L'indice Dow Jones .DJI a perdu 15,48 points (0,09%) à 18.038,23. Le S&P-500 .SPX a gagné 1,80 point (0,09%) à 2.090,57. Le Nasdaq Composite a pris 0,05 point à 4.806,91. "Aucune raison d'anticiper de gros mouvements cette semaine. Je ne vois rien... susceptible de déstabiliser le marché", a dit Mark Martiak (Premier Wealth/First Allied Securities). "Evidemment, il y a la Grèce qu'il faut surveiller du coin de l'oeil mais c'est un simple accroc, rien qui puisse faire une véritable différence pour le marché dans son ensemble". La Grèce se prépare à des élections législatives anticipées le mois prochain après le refus lundi des députés d'élire Stavros Dimas, soutenu par le Premier ministre Antonis Samaras, à la présidence de la République. ID:nL6N0UD097 Cette circonstance géopolitique a profité au marché obligataire américain qui a profité d'achats refuge et d'un modeste regain d'activité par rapport à vendredi dernier, la séance la moins active de 2014 jusqu'à présent. Parmi les indices sectoriels du S&P, celui de l'énergie .SPNY a finalement gagné 0,26%, alors qu'il était retombé dans le rouge dans l'après-midi, après avoir auparavant gagné jusqu'à plus de 1% en séance. L'indice des biens et services non essentiels .SPLRCD a gagné 0,67, l'une des plus fortes hausses sectorielles. L'une des composantes de ce secteur économique, celle de la distribution .SPXRT , très suivie en cette période des fêtes de fin d'année, a connu une hausse de 0,79%. Les grands magasins Macy's M.N ont pris 1,8% et Amazon.com AMZN.O 0,95%. "En bref, le consommateur jouit d'une baisse des prix à la pompe, c'est presque l'équivalent d'un allègement fiscal", a observé Andre Bakhos (Janlyn Capital). "Mais le bonheur du consommateur fait le malheur de quelqu'un d'autre et le marché, et par contrecoup l'économie, risquent un retour de bâton". Quelque 4,78 milliards d'actions ont changé de mains ce lundi, bien en deçà de la moyenne de 7,18 milliards ce mois-ci, selon BATS Global Markets. On compte sur le Nyse 1.800 hausses contre 1.299 baisses et sur le Nasdaq 1.438 hausses pour 1.320 baisses. Sur le marché des changes, le dollar a atteint un pic de près de 29 mois de 1,2142 par euro EUR= , porté par le sentiment que la Réserve fédérale relèvera les taux l'an prochain, alors que d'autres banques centrales seront elles d'humeur plus accommodante. Mais le dollar a ensuite rétrocédé l'essentiel de ses gains. L'euro n'en accuse pas moins une perte de près de 12% face au dollar depuis le début de l'année. Face à un panier de monnaies de référence .DXY , le dollar affiche un gain de 12,7% depuis le début de l'année, porté par le sentiment que se font les cambistes de l'évolution future du différentiel de taux entre les Etats-Unis et, notamment, les puissances économiques européennes. Comme sur les Bourses, l'activité du marché des changes est réduite en cette fin d'année. Les marchés japonais seront fermés de mercredi à vendredi et rouvriront lundi prochain. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant