Wall Street finit peu changée, Oracle occulte Alibaba

le
0

* Le Dow a pris 0,08%; le S&P-500 a cédé 0,05% et le Nasdaq 0,3% * Alibaba a bondi de 38% pour sa première séance de cotation * Oracle (-4,2%) a pesé sur les technologiques * Sur la semaine, le Dow a pris 1,72%, le S&P 1,25%, le Nasdaq 0,27% NEW YORK, 19 septembre (Reuters) - La Bourse de New York a fini sans grand changement vendredi, les débuts boursiers en fanfare d'Alibaba BABA.N ayant été en partie gâchés par la baisse d'Oracle ORCL.N et de Yahoo YHOO.O . L'indice Dow Jones .DJI regroupant 30 valeurs vedettes de la cote a gagné 13,75 points, soit 0,08%, à 17.279,74. Le Standard & Poor's-500 .SPX a cédé 0,96 point (-0,05%) à 2.010,40 et le Nasdaq Composite .IXIC a reculé de 13,64 points (-0,3%) à 4.579,79. Le Dow et le S&P-500 ont inscrit en matinée de nouveaux records historiques mais la tendance s'est ensuite essouflée. Comme attendu, la séance a surtout été animée par la première cotation du géant internet chinois Alibaba BABA.N . Le titre a débuté 36% au-dessus du prix de l'offre publique de vente, fixé jeudi soir à 68 dollars, au plus haut de la fourchette indicative. Après un pic à 99,70 dollars, Alibaba a fini la journée à 93,89 dollars, en hausse de 38%, valorisant le groupe à environ 231 milliards de dollars (180 milliards d'euros). Yahoo YHOO.O , qui reste le premier actionnaire d'Alibaba à l'issue de l'opération, a toutefois perdu 1,16%. Quant à Oracle ORCL.N , il cédé 4,21% au lendemain de l'annonce de la transition à la tête du groupe: le fondateur, Larry Ellison, va abandonner la direction générale pour ne conserver que la présidence du conseil d'administration. ID:nL6N0RJ5F6 Le choix du géant des logiciels de se doter de deux co-directeurs généraux, Safra Catz et Mark Hurd, suscite des interrogations chez les investisseurs et plusieurs intermédiaires ont abaissé leur recommandation et/ou leur objectif de cours. Au chapitre des fusions-acquisitions, le fabricant de compresseurs et de turbines Dresser-Rand DRC.N a bondi de 9,42%; selon des informations de presse, l'allemand Siemens SIEGn.DE est prêt à débourser plus de 6,1 milliards de dollars pour en prendre le contrôle. Quant à Concur Technologies CNQR.O , il s'est envolé de 17,6% après son rachat par l'allemand SAP SAPG.DE . A la baisse, le groupe d'enseignement privé ITT Educational Services ESI.N a chuté de 35% et touché son plus bas niveau depuis 19 ans. La société a annoncé que la Securities & Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street, envisageait de la sanctionner dans un dossier lié à ses pratiques en matière de prêts étudiants. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 1,72%, le S&P-500 1,25% et le Nasdaq 0,27%. (Rodrigo Campos,; Marc Angrand pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant