Wall Street finit en repli, Citi et les techs pèsent

le
0

* Le Dow a perdu 0,03%, le S&P-500 0,19%, le Nasdaq 0,54%

* Les techs et Citigroup pèsent sur la tendance

* Des ajustements de positions de fin de trimestre ont limité le recul

NEW YORK, 27 mars (Reuters) - Wall Street a fini en repli jeudi malgré des indicateurs économiques positifs, subissant le contre-coup d'interrogations sur la valorisation des technologiques et d'inquiétudes géopolitiques persistantes.

L'indice Dow Jones .DJI a limité son recul à 4,76 points ou 0,03%, terminant à 16.264,23 points, tandis que le Standard & Poor's .SPX a cédé 3,52 points, soit 0,19%, à 1.849,04.

Le Nasdaq Composite .IXIC , à forte pondération technologique, a encore sous-performé avec un recul de 22,35 points (0,54%) à 4.151,23.

Le marché est resté volatil comme depuis le début de la semaine, toujours sensible aux tensions entre les Etats-Unis et la Russie après l'annexion de la Crimée. Aux velléités de hausse en réaction aux bons indicateurs économiques ont répondu des prises de bénéfice, notamment aux dépens des technologiques.

A ce secteur s'est ajouté jeudi celui des bancaires dans le sillage de Citigroup C.N , dont les plans de redistribution de cash aux actionnaires ont été rejetés par la Réserve fédérale mercredi (voir ID:nL5N0MO00Z ). L'indice S&P des financières

.SPSY a lâché 0,58%.

Des habillages de portefeuille de fin du trimestre ont cependant limité le courant vendeur, permettant au S&P-500 - l'indice de référence des gérants - de se maintenir au-dessus de son niveau de soutien de 1.840 points.

Parmi les statistiques du jour, la croissance de l'économie américaine a été révisée en hausse à 2,6% en rythme annualisé au quatrième trimestre et les inscriptions au chômage sont revenues la semaine dernière au plus bas depuis novembre, deux indicateurs qui suggèrent que l'économie pourrait rapidement sortir de son récent trou d'air. ID:nL5N0MO46U

Mais des difficultés persistent sur le marché immobilier où les promesses de vente sont tombées en février au plus bas depuis près de deux ans et demi.

"Les données macro-économiques sont sans surprise mais les contrastes qu'elles révèlent contribuent aussi à l'hésitation du marché", commente Peter Kenny, directeur général de Clearpool Group à New York.

"Cela dit, il y a eu de bonnes raisons de vendre ces derniers temps mais personne ne semble disposé à la faire. On arrive à la fin du trimestre et on voit bien que les gérants n'ont aucun intérêt à voir leurs portefeuilles baisser."

Le S&P a fait quasiment du surplace (+0,04%) depuis le 1er janvier.

CITIGROUP CHUTE DE 5,4%, FACEBOOK SE REPREND

Sur le front des valeurs, Citigroup a lâché 5,40% à 47,45 dollars, accusant sa plus forte baisse en une séance depuis novembre 2012. Une source a déclaré à Reuters que la banque avait été prise de court par le rejet par la Fed de ses projets de redistribution aux actionnaires, qui l'oblige à revoir sa copie et pourrait mettre en cause ses objectifs de rendement.

Le géant du conseil Accenture ACN.N (-5,03%) a également été sanctionné après des prévisions qui ont déçu. ID:nL5N0MO4SB

Aux technologiques, IBM IBM.N a perdu 1,45% et Microsoft

MSFT.O 1,08% mais Facebook FB.O s'est redressé de 0,97% après sa chute de près de 7% sa veille. Les biotechnologiques, malmenées cette semaine, se sont aussi stabilisées à l'image de leur indice sectoriel du Nasdaq .NBI , en hausse de 0,41%.

Plus forte hausse du Dow Jones, la compagnie pétrolière Exxon Mobil XOM.N a gagné 1,63% à 96,24 dollars, aidée par la hausse des cours du brut et par un relèvement de recommandation de Bank of America qui conseille désormais le titre à l'achat. Dans la foulée, l'indice S&P de l'énergie .SPNY a pris 0,86%.

Parmi les valeurs moyennes, TriNet Group TNET.N a bondi de 19,38% à 19,10 dollars pour son premier jour de cotation, à comparer à un prix d'introduction de 16 dollars qui valorise le spécialiste de la gestion de paie à environ 1,09 milliard.

(Chuck Mikolajczak et Caroline Valetkevitch, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant