Wall Street finit en recul, le S&P bute sur un seuil technique

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en repli mercredi, plombée par des indicateurs économiques moroses qui ont ravivé le spectre d'un ralentissement mondial, et l'indice Standard & Poor's 500 n'est pas parvenu en séance à dépasser un seuil de résistance important.

Le S&P-500 a buté sur la barre des 1.360 points, qui correspond à un pic inscrit au mois de mai 2011 et dont le franchissement aurait laissé présager une poursuite du mouvement haussier.

L'indice référence des gérants de fonds a fini en recul de 0,33% (4,55 points) à 1.357,66 points. Le Dow Jones a perdu 0,21% (27,02 points) à 12.938,67 points, tandis que le composite du Nasdaq a cédé 0,52% (15,40 points) à 2.933,17 points.

Le pessimisme des investisseurs a été alimenté par la contraction inattendue de l'activité du secteur privé dans la zone euro en février, selon une estimation préliminaire de Markit. En outre, les commandes à l'exportation en Chine ont subi en février leur contraction la plus forte en huit mois.

"Nous avons eu des statistiques assez faibles en provenance d'Europe et de Chine, mais ce qui s'est surtout passé aujourd'hui (mercredi), c'est qu'on a vécu une nouvelle journée d'agitation alors que le S&P est si proche du niveau clé de 1.360 points", estime Jack DeGan, directeur des investissements chez Harbor Advisory.

LA PRÉVISION DE DELL DÉÇOIT, LE TITRE PLONGE

"Il y a sans nul doute un effet technique sur le marché et le mouvement de vente d'aujourd'hui est lié à ça. Si nous franchissons ce niveau et restons au-dessus, le marché pourrait bel et bien repartir à la hausse."

Les valeurs financières figurent parmi les plus nettes baisses de la séance, les investisseurs s'inquiétant de l'exposition des banques à l'économie européenne.

L'indice S&P des financières a cédé 1,27% et l'indice KBW des bancaires a perdu 2,04%, cependant que Morgan Stanley, Bank of America Corp, et Citigroup abandonnaient entre 1,9% et 2,9%.

Dell a plongé de 5,82% à 17,15 dollars. Le constructeur informatique a fait état d'un résultat inférieur aux attentes au titre de son quatrième trimestre fiscal et dit anticiper un chiffre d'affaires en deçà des prévisions de Wall Street pour le trimestre en cours.

Selon des données Thomson Reuters, sur les 424 sociétés de l'indice S&P-500 qui ont publié leurs comptes trimestriels, 64% ont dépassé les attentes des analystes.

Rodrigo Campos et Angela Moon, Jean Décotte pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant