Wall Street finit en petite hausse sa meilleure semaine de 2015

le , mis à jour à 00:12
0

* Le Dow a gagné 0,2%, le S&P-500 0,07%, le Nasdaq 0,41% * Les "minutes" de la Fed ont continué de soutenir la tendance * Les techs en nette hausse, les financières ont pesé * Sur la semaine, le Dow a pris 3,72%, le S&P 3,26%, le Nasdaq 2,61% * Meilleure performance hebdomadaire de 2015 pour le S&P (Actualisé avec changes, marchés obligataire, matières premières) par Sinead Carew NEW YORK, 9 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a clôturé en légère hausse vendredi au terme d'une séance en dents de scie, les investisseurs optant pour la prudence avant les publications de résultats trimestriels. L'indice Dow Jones .DJI , qui a passé une bonne partie de la séance dans le rouge, a gagné 33,74 points, soit 0,2%, à 17.084,49. Le Standard & Poor's-500 .SPX , plus large, a pris 1,46 point (+0,07%) à 2.014,89 et le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de 19,68 points (+0,41%) à 4.830,47. Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a progressé de 3,72%, le S&P-500 de 3,26% et le Nasdaq de 2,61%. Il s'agit de la meilleure performance hebdomadaire depuis décembre pour le S&P, et elle est due pour l'essentiel aux secteurs les plus lourdement sanctionnés au cours des semaines précédentes, comme l'énergie .SPNY (+7,8%), les matières premières .SPLRCM (+6,8%) ou l'industrie .SPLRCI (+6,1%). "On a vécu une très bonne semaine et un très bon début de quatrième trimestre, résume Peter Tuz, président de Chase Investment Counsel. "La saison des résultats du troisième trimestre débutera pour de bon la semaine prochaine. Hier, les résultats d'Alcoa ont déçu, une raison de plus pour se tenir à l'écart avant la semaine prochaine." Les investisseurs attendent notamment de connaître l'ampleur de l'impact du ralentissement de la croissance chinoise sur les résultats financiers des sociétés cotées. Les volumes d'échanges ont été relativement faibles vendredi avec 6,77 milliards d'actions traitées sur l'ensemble des marchés actions américains contre 7,52 milliards en moyenne sur les 20 séances précédentes, selon les données Thomson Reuters. Si le secteur des valeurs technologiques .SPLRCT a gagné 0,51% sur la journée, celui des financières a abandonné 0,56%, pénalisé par la perspective d'un report de la hausse des taux, renforcée aux yeux de nombreux observateurs par le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, publié jeudi. ID:nL8N1284CC Deux responsables de la Fed qui s'exprimaient en public vendredi n'ont pas écarté totalement l'hypothèse d'un relèvement de taux dès la prochaine réunion de politique monétaire, les 27 et 28 octobre, tout en laissant entendre qu'elle pourrait devoir attendre décembre pour prendre une décision. ID:nL8N1293RT ALCOA A CÉDÉ 6,81% APRÈS SES TRIMESTRIELS Les "techs" ont notamment profité des spéculations sur un possible rachat du spécialiste du stockage de données EMC EMC.N par Dell, une opération dont le montant pourrait dépasser 50 milliards de dollars. Le titre EMC a pris 2,5% en séance et gagnait 4% dans les transactions après la clôture après un article du site Re/code évoquant une offre à plus de 30 dollars par titre. ID:nL8N12943W Egalement en hausse, la plupart des compagnies aériennes cotées ont profité des prévisions optimistes d'American Airlines AAL.O (+6,74%) et United Continental UAL.N (+6,6%). L'indice Dow Jones du transport aérien .DJUSAR a avancé de 4,06%. A la baisse, le producteur d'aluminium Alcoa AA.N , qui a publié dès jeudi soir ses résultats, jugés décevants, a abandonné 6,81%, la plus forte baisse du S&P. Gap GPS.N a chuté de 5,29% après l'annonce d'une baisse plus marquée qu'attendu de ses ventes à magasins comparables le mois dernier. Aux fusions-acquisitions, le groupe de logistique UTi Worldwide UTIW.O a bondi de 50%, le marché saluant son rachat par le danois DSV DSV.CO pour un montant total de 1,35 milliard de dollars. Sur le marché des changes, le dollar a poursuivi son repli face aux autres grandes devises, pénalisé par les "minutes" de la Fed. L'euro a gagné 1,3% face au billet vert sur la semaine, qu'il termine à plus de 1,1350 dollar EUR= . Le marché obligataire, lui, a fini la journée sans grand changement, le rendement à dix ans s'affichant en fin de séance à 2,09% après un bref pic à 2,138%, un plus haut de deux semaines. C'est en fait le marché des matières premières qui a été le plus animé ce vendredi, plusieurs métaux ayant fortement monté après la décision de Glencore de réduire d'un tiers sa production de zinc. Ce dernier a gagné jusqu'à 12%, le plomb plus de 6% et le nickel plus de 3%. Le pétrole, lui, a terminé quasiment inchangé. (Marc Angrand pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant