Wall Street finit en petite hausse

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont fini en petite hausse jeudi après la publication d'indicateurs confortant les anticipations de reprise économique aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones a gagné 0,36% ou 46,02 points à 12.984,69 points. Le Standard & Poor's, plus large, a pris 0,43% (5,80 points) à 1.363,46 points, tandis que le composite du Nasdaq s'avançait de 0,81% ou 23,81 points à 2.956,98 points.

Signe d'amélioration de la conjoncture et du marché du travail, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont restées stables aux Etats-Unis la semaine dernière, à 351.000, à leur plus bas de près de quatre ans.

Dans l'immobilier, le prix des logements ont augmenté de 0,7% en décembre, a annoncé le gouvernement, ce qui a favorisé des valeurs de la construction.

Les valeurs de la distribution ont connu des fortunes diverses.

Kohl's a perdu 5,9% à 49,11 dollars. La chaîne de grands magasins a émis une prévision de profit pour 2012 qui a déçu les attentes.

Son concurrent Target a fini en hausse de 3,8% à 47 dollars après avoir fait état d'un résultat supérieur aux attentes.

FRANCHIR LA BARRE

Safeway, le deuxième opérateur américain de supermarchés, a cédé 7,6% à 20,95 dollars, après avoir affiché un bénéfice trimestriel en baisse, en raison de marges plus faibles sur les ventes de carburant.

Sears a fini sur un bond de 19% à 61,80 dollars. Le distributeur a annoncé son intention de lever 770 millions de dollars en se séparant de plus de 1.250 magasins et de certains actifs immobiliers pour convaincre Wall Street qu'il dispose de suffisamment de ressources pour rembourser sa dette.

Au total, l'indice S&P de la distribution a gagné 0,5%.

Hewlett-Packard a cédé 6,5% à 27,05 dollars, après avoir fait état mercredi soir d'un recul de près de 44% de son bénéfice trimestriel.

Vivus a bondi de près de 80% à 18,73 dollars. La pilule pour la perte de poids du laboratoire pharmaceutique a obtenu un avis favorable d'une commission consultative.

L'indice S&P approche des niveaux d'avant la crise financière de 2008. Les actions se sont appréciées de plus de 8% depuis le début de l'année et de plus de 20% depuis leur point bas d'octobre.

Mais les investisseurs craignent qu'il ne soit difficile au marché de monter plus haut, alors que l'indice S&P se situe aux alentours de 1.360 points, son niveau le plus élevé depuis mai dernier. L'indice s'est montré incapable de franchir de façon convaincante ce niveau lors de ces dernières séances.

Ryan Vlastelica; Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant