Wall Street finit en ordre dispersé, les bancaires ont souffert

le
0
Wall Street finit en ordre dispersé, les bancaires ont souffert
Wall Street finit en ordre dispersé, les bancaires ont souffert

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé en ordre dispersé, le Nasdaq surperformant les autres indices, lundi à Wall Street, les signes de ralentissement économique aux Etats-Unis, et ailleurs, ainsi que les craintes provoquées par la crise souveraine européenne incitant une fois de plus les investisseurs à la méfiance.

La crainte d'une poursuite de la détérioration de la situation en Europe et de ses conséquences sur les banques ont conduit les investisseurs à sanctionner lourdement le secteur bancaire.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 0,14%, 17,11 points, à 12.101,46, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,01%, 0,13 point, à 1.278,18 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,46%, 12,53 points, à 2.760,01.

L'indice des bancaires américaines KBW Banks, qui regroupe 24 établissements de crédits, a terminé en baisse de 2,22%. Parmi eux, JPMorgan a perdu 2,91% à 31,00 dollars et Citigroup 2,24% à 28,82 dollars.

Parmi les autres baisses du jour, on retrouve, une fois de plus, l'action du réseau social Facebook qui a accusé lundi un plongeon de 2,95% à 26,90 dollars. Le titre a touché en séance un plus bas à 26,44 dollars. Il était entré en Bourse à 38 dollars il y a un peu plus de deux semaines.

A rebours de la tendance, Medtox Scientific a bondi de 35,43% à 26,68 après que Laboratory Corp of America Holdings eut annoncé son rachat pour 27 dollars comptant.

Chuck Mikolajczak, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant