Wall Street finit en nette hausse, optimiste sur l'emploi

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en nette hausse jeudi après la publication de plusieurs indicateurs ravivant l'espoir d'une embellie sur le marché américain de l'emploi, qui ont rassuré les investisseurs après le choc provoqué par l'ouragan Sandy.

Les inscriptions au chômage ont enregistré une baisse inattendue la semaine dernière à 363.000 contre 372.000 (révisé) la semaine précédente. Par ailleurs, le cabinet privé ADP a fait état de 158.000 créations de postes dans le secteur privé en octobre, un chiffre nettement supérieur aux attentes et le plus élevé enregistré depuis huit mois.

Ce dernier indicateur a été particulièrement bien reçu à la veille de la publication des statistiques mensuelles de l'emploi par le département du Travail.

De plus, l'indice de confiance du consommateur du Conference Board est ressorti au plus haut depuis plus de quatre ans.

L'indice Dow Jones a terminé sur un gain de 136,16 points, soit 1,04%, à 13.232,62 points et le Standard & Poor's 500 a progressé de 15,43 points (+1,09%) à 1.427,59 points tandis que le Nasdaq Composite s'adjugeait 42,83 points (+1,44%) à 3.020,06 points.

"Il y a une tendance générale à l'amélioration de la situation, ce qui devrait favoriser les actions et l'économie en général", commente Bruce McCain, responsable de la stratégie d'investissement de Key Private Bank.

Autre soutien aux marchés actions ce jeudi: deux enquêtes distinctes ont mis en évidence un début de reprise de l'activité manufacturière en Chine, l'indice PMI "officiel" repassant au-dessus de la barre de 50.

PFIZER SANCTIONNÉ APRÈS SES RÉSULTATS

Les secteurs des hautes technologies et des matériaux de base ont été particulièrement entourés. L'indice PHLX des semi-conducteurs a progressé de 3,33% et le S&P des matériaux de base a pris 1,96%.

Les volumes d'échanges ont retrouvé un niveau proche de la normale au lendemain de la réouverture de Wall Street, restée fermée deux jours à cause du passage de l'ouragan Sandy.

Parmi les valeurs en vue ce jeudi, JDS Software Group, un spécialiste des logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement, a bondi de 17,3% après l'annonce de son rachat par son concurrent non coté RedPrairie pour environ 1,9 milliard de dollars.

De son côté, l'équipementier automobile Advance Auto Parts a gagné 14,18%. Selon une source proche du dossier, le groupe a mandaté la banque d'investissement Blackstone Advisory pour étudier la possibilité d'une vente à des fonds dont le montant pourrait dépasser six milliards de dollars.

A la baisse, le géant de la pharmacie Pfizer a cédé 1,29% après la publication d'un chiffre d'affaires inférieur au consensus.

Exxon Mobil, une autre valeur du Dow Jones, a fini en hausse timide de 0,5% après ses trimestriels, marqués par une baisse de 7% du bénéfice net.

Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant