Wall Street finit en nette hausse avec la Fed et Alcoa

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi après la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, qui suggère que la banque centrale est plus déterminée qu'estimé jusqu'à présent à maintenir une politique monétaire accommodante.

L'indice Dow Jones des 30 valeurs vedettes de la cote a gagné 181,04 points, soit 1,11%, à 16.437,18. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux gérants, a pris 20,22 points (+1,09%) à 1.872,18 et le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a progressé de 70,91 points (+1,72%) à 4.183,90.

Tous trois ont accru leur progression après la publication du compte rendu de la Fed à 18h00 GMT; le texte montre que les responsables de la banque centrale ont été unanimes le mois dernier pour abandonner les seuils chiffrés qu'ils utilisaient jusqu'alors comme déterminants d'une inflexion de la politique monétaire.

"Les gens sont rassurés à l'idée que la Fed pourrait être plus accommodante qu'estimé auparavant, et pendant plus longtemps qu'attendu auparavant", a déclaré Steve Sosnick, gérant de Timber Hill/Interactive Brokers Group. "Cela soutient les actions."

Avant le compte rendu de la Fed, la tendance avait déjà bénéficié de la hausse marquée d'Alcoa au lendemain de la publication de ses résultats trimestriels. L'action du géant de l'aluminium a fini sur un gain de 3,75%, le bénéfice hors exceptionnels ayant moins reculé qu'attendu par les analystes.

GM ENCORE PLOMBÉ PAR SES RAPPELS

Les investisseurs prévoient en moyenne une hausse de 1% seulement des bénéfices des entreprises du S&P-500 au premier trimestre, selon les données Thomson Reuters. Ce consensus marque une nette révision en baisse par rapport aux attentes du début de l'année, lorsque la croissance des profits sur janvier-mars était vue à 6,5%.

Au-delà de l'évolution des résultats financiers par rapport au début 2013, les investisseurs surveilleront, au cours des prochaines semaines, l'impact d'un hiver particulièrement rigoureux sur les comptes des sociétés cotées.

En attendant, les valeurs biotechnologiques ont été entourées mercredi : leur indice de référence sur le Nasdaq a progressé de 4,1%.

Facebook affiche pour sa part la meilleure performance du S&P-500 avec une hausse de 7,25%.

A la baisse, General Motors a perdu 2,64%. Le groupe automobile a été mis à l'amende par la National Highway Traffic Safety Administration pour défaut d'information sur le rappel de 2,6 millions de voitures. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur la valeur à "sous-pondérer".

Au chapitre des introductions, la chaîne hôtelière La Quinta a fini en hausse timide de 0,7% par rapport à son prix d'introduction.

(Angela Moon, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant