Wall Street finit en nette hausse

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont à nouveau fini en hausse jeudi grâce aux indices d'une amélioration de la situation en Europe et en Chine et aux premiers résultats trimestriels des sociétés, jugés encourageants.

L'indice Dow Jones a gagné 1,41% ou 181,19 points, à 12.986,58 points. Le Standard & Poor's, plus large, s'est avancé de 1,38% ou 18,86 points, à 1.387,57 points tandis que le composite du Nasdaq a pris 1,3% ou 39,09 points à 3.055,55 points.

Le S&P 500, référence des gérants de fonds, est passé au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours, comme si les traders considéraient la récente baisse de près de 5% comme une occasion de rattraper la performance de l'indice.

Le S&P a gagné plus de 10% depuis le début de l'année.

Le marché n'a pas tenu compte de la hausse surprise des inscriptions au chômage la semaine dernière, à 380.000. Les économistes anticipaient 355.000 demandes. Certains économistes soulignent que la statistique n'est pas très significative compte tenu du week-end de Pâques.

Les rendements obligataires en Italie et en Espagne ont reculé après une solide demande lors d'une opération lancée cette semaine par l'Italie.

"La baisse des rendements obligataires est un signal pour les investisseurs, ici, que les choses ne sont pas aussi mauvaises que cela en Europe", commente Brian Gendreau, spécialistes des marchés chez Cetera Financial Group.

Les opérateurs citent aussi les anticipations d'une bonne surprise du côté des chiffres du produit intérieur brut (PIB) chinois, qui doivent être publié vendredi matin. Certains sont toutefois sceptiques sur cette rumeur.

"L'histoire chinoise est en train d'être mal interprétée. Le chercheur du gouvernement chinois qui est censé avoir fait un commentaire sur le PIB chinois a parlé de 9% de croissance du PIB pour la totalité de 2012 et dit qu'il n'anticipait que 8,4% à 8,5% pour le premier trimestre, ce qui est conforme aux anticipations", explique Peter Boockvar, spécialiste des actions chez Miller Tabak à New York.

Les premiers résultats d'entreprises publiés ont par ailleurs fait bon effet. Les analystes soulignent que les attentes ont peut-être été abaissées trop fortement et que les actions peuvent maintenant paraître bon marché après la baisse de 5% que vient d'enregistrer le S&P.

Alcoa a continué à profiter de l'effet positif suscité par ses résultats. La valeur a gagné 2,7% après avoir bondi de 6,34% mercredi.

Les valeurs de matières premières ont été recherchées. U.S. Steel a gagné 7,5% à 29,36 dollars.

Aux valeurs, Hewlett-Packard a bondi de 7,17% à 25,09 dollars. Selon Gartner, les livraisons de PC ont progressé au premier trimestre à la faveur d'une reprise de la demande en Europe.

Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant