Wall Street finit en légère hausse une séance volatile

le
0

* L'Europe, l'Italie en particulier, toujours sources d'inquiétude

* Best Buy perd 3,11%, Tekelec bondit de 14%

NEW YORK, 7 novembre (Reuters) - Wall Street a clôturé en hausse lundi, se retournant dans les derniers échanges après une séance particulièrement volatile et largement orientée à la baisse sur les craintes de voir l'Italie, troisième économie de la zone euro, à son tour emportée par la crise de la dette.

La Bourse de New York a fini en hausse de 0,71% lundi, l'indice Dow Jones des 30 industrielles .DJI gagnant 85,15 points à 12.068,39 points.

Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 7,89 points, soit 0,63%, à 1.261,12 points.

Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 9,10 points (+0,34%) à 2.695,25 points.

Les turbulences politiques en Italie ont retenu l'attention des investisseurs qui doutent de la capacité de Rome à maîtriser sa dette et faisant grimper ses coûts d'emprunt à des niveaux jugés difficilement soutenables à long terme.

Le président du conseil Silvio Berlusconi, lâché par de nombreux députés de sa majorité à la veille d'un vote décisif au parlement, a démenti à la mi-journée les rumeurs de démission imminente qui ont fait brièvement rebondir les marchés.

Les marchés ont toutefois été rassurés par les propos de Jürgen Stark, membre démissionnaire du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), qui a estimé que la crise de la zone euro devrait être terminée l'année prochaine ou la suivante car les dirigeants ont réalisé la nécessité d'entreprendre des mesures budgétaire drastiques. (voir ID:nL6E7M7477 )

Du côté des indicateurs américains, le crédit à la consommation a augmenté bien plus que prévu en septembre, a annoncé lundi la Réserve fédérale. ID:nL6E7M7406

L'encours de crédit a augmenté de 7,39 milliards de dollars (5,25 milliards d'euros) après une baisse de 9,68 milliards de dollars en août (révisé de 9,5 milliards).

Aux valeurs, Best Buy BBY.N a perdu 3,11% après avoir annoncé qu'il verserait 838 millions de livres (977 millions d'euros) au britannique Carphone Warehouse CPW.L pour le rachat de sa part dans leur coentreprise dans les téléphonies mobiles aux Etats-Unis. ID:nL6E7M7123

Tekelec TKLC.O a bondi de plus de 14%. Le fournisseur technologies pour réseaux a accepté d'être racheté par un consortium de fonds d'investissement emmené par Siris Capital pour environ 780 millions de dollars.

General Motors GM.N a annoncé le départ à la retraite de Nick Reilly, actuel responsable des activités européennes du groupe, et son remplacement l'année prochaine par Karl-Friedrich Stracke. Le titre a clôturé en hausse de 1,69%. ID:nL6E7M72UO

General Motors reste en bonne voie pour atteindre cinq millions de véhicules vendus par an en Chine d'ici 2015 et de doubler ainsi ses ventes dans le pays, a par ailleurs déclaré le responsable Chine du constructeur américain. ID:nL6E7M710A

Les volumes de transaction ont été faibles, avec environ 6,3 milliards de titres échangés.

(Catherine Monin pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant