Wall Street finit en légère hausse malgré la Fed

le
0

* Le Dow a gagné 0,35%, le S&P-500 0,25%, le Nasdaq a cédé 0,02% * Le S&P se rapproche de son record historique * Net recul de l'action Hertz par Akane Otani NEW YORK, 20 août (Reuters) - Wall Street a terminé en légère hausse mercredi, passant outre des déclarations de la Réserve fédérale suggérant en creux que les taux d'intérêt pourraient être relevés plus rapidement que prévu au vu de la nette amélioration observée sur le marché du travail aux Etats-Unis. L'indice Dow Jones .DJI a gagné 0,35%, soit 59,54 points à 16.979,13. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 4,91 points, soit 0,25%, à 1.986,51. Le Nasdaq Composite .IXIC a cédé de son côté de 1,03 point (-0,02%) à 4.526,82. A ce niveau, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, est revenu à moins de cinq points de son record en séance inscrit le 24 juillet. Selon le compte rendu de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed des 29 et 30 juillet, les responsables de ce comité ont "dans leur ensemble convenu" que l'amélioration observée sur le marché du travail au cours de l'année écoulée a été "plus marquée que prévu". Mais, toujours selon le compte-rendu, la plupart des membres de la Fed estiment que toute modification de leur appréciation de la date à laquelle il fallait commencer à relever les taux "dépendrait d'autres données relatives aux trajectoires de l'activité économique, du marché du travail et de l'inflation". ID:nL5N0QQ4W4 Dans la foulée de la publication de document, à 18h00 GMT, Wall Street a effacé une partie de ses gains, avant de se reprendre, certains intervenants estimant au bout du compte que la Fed n'avait rien dit de réellement nouveau. "A mon avis, il n'y avait pas vraiments de surprises dans le compte rendu", a déclaré Carin Pai, vice-présidente exécutive de Fiduciary Trust. Les acteurs de marché attendent davantage de la rencontre annuelle des banquiers centraux à Jackson Hole, dans l'Etat du Wyoming, de jeudi à samedi, pendant laquelle la Fed pourrait préciser la marche qu'elle compte suivre. La dollar a profité de la légère inflexion du discours de la Fed, prenant 0,44% face à un panier de devises internationales. Du côté des valeurs, le titre Lowe LOW.N a pris 1,57% à 52,33 dollars malgré le fait que le numéro deux mondial des magasins de bricolage a abaissés ses prévisions annuelles. Les investisseurs ont retenu le fait que les chiffres du deuxième trimestre étaient supérieurs aux attentes. ID:nL5N0QQ2F9 L'action Target TGT.N a pris 1,82% à 60,33 dollars malgré, là aussi, un abaissement des prévisions annuelles, le numéro trois de la distribution aux Etats-Unis dit que le trafic dans ses magasins ainsi que ses ventes avaient augmenté ces dernières semaines. Le titre American Eagle Outfitters AEO.N a bondi de 11,99% à 12,98 dollars après que la chaîne de vêtements pour jeunes a fait état de résultats du deuxième trimestre supérieurs aux attentes et livré des prévisions pour le troisième conformes aux attentes. En revanche, l'action Hertz HTZ.N a perdu 3,90% à 30,33 dollars après que le loueur de voitures a renoncé à ses objectifs financiers annuels, se disant incapable de répondre à une demande en hausse en raison d'un parc automobile amputé par les nombreux rappels de véhicules. ID:nL5N0QQ4VU (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant