Wall Street finit en légère hausse, dans l'attente de la Grèce

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Edward Krudy

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en légère hausse mercredi dans l'attente d'une éventuelle percée dans le dossier grec, le Dow Jones se maintenant ainsi à son plus haut de quatre ans atteint la veille.

Ce dernier a gagné 0,04%, soit 5,75 points, à 12.883,95. Le S&P-500, plus large, a pris 2,91 points, soit 0,22%, à 1.349,96. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 11,78 points (+0,41%) à 2.915,86.

Mardi, le Dow Jones a terminé à son plus haut niveau depuis mai 2008, porté depuis la fin 2011 par les actions des grandes banques centrales pour soutenir l'activité et par une série d'indicateurs macro-économiques américains jugée favorable.

Les chefs des trois partis de la coalition gouvernementale grecque sont actuellement en réunion pour tenter de se mettre d'accord sur les réformes exigées par les bailleurs de fonds d'Athènes en échange d'un deuxième plan d'aide.

Le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, a annoncé mercredi dans un communiqué avoir convoqué une réunion des ministres des Finances de la zone euro jeudi à Bruxelles, réunion qui doit notamment permettre de décider des grandes lignes du nouveau plan d'aide à Athènes.

Les dirigeants de la Banque centrale européenne (BCE) restent divisés sur une éventuelle contribution de l'institut d'émission à une restructuration de la dette grecque, ont déclaré mercredi deux sources de la zone euro.

"Ce sera un processus long et difficile, comme ça l'est depuis le début, mais les intervenants du marché veulent voir plus loin", a déclaré Tim Ghriskey, chargé des investissements chez Solaris Asset Management, au sujet de l'optimisme prudent qui prévaut chez les acteurs du marché.

Le Dow Jones a bondi de 21% depuis le début du mois d'octobre et a refait 80% du terrain perdu pendant le cycle baissier couvrant la période 2007-début 2009. L'indice phare de Wall Street n'est plus qu'à 10% de son plus haut historique atteint en octobre 2007.

Les valeurs énergétiques ont pesé sur la cote après que le brut américain a effacé ses gains dans la foulée de l'annonce d'une augmentation de stocks de brut et d'essence aux Etats-Unis, avec l'indice sectoriel cédant 0,55% et ExxonMobil 0,64% à 85,32 dollars.

L'action Walt Disney a progressé de 0,71% à 41,27 dollars après que le groupe de médias a fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

Le titre Polo Ralph Lauren s'est envolé de 9,18% à 171,49 dollars à la suite de chiffres trimestriels supérieurs aux attentes du fabricant de vêtements, qui a en outre revu à la hausse sa prévision de marge.

L'action McDonald's a cédé 0,85% à 100,05 dollars malgré l'annonce d'une augmentation plus forte que prévu de ventes mondiales des restaurants ouverts depuis au moins un an meilleures que prévu en janvier.

Le titre Time Warner a pris 0,03% à 38,11 dollars après que le groupe de médias a publié un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, grâce notamment à ses réseaux câblés et aux franchises sur le dernier épisode d'Harry Potter.

Sur les 315 entreprises qui, avant la clôture de Wall Street, ont déjà publié leurs chiffres trimestriels, 61,0% ont fait état de résultats meilleurs que prévu.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant