Wall Street finit en légère hausse avec le secteur de l'énergie

le
0
    * Transports et loisirs en repli avec la montée des tensions 
    * Les valeurs de l'énergie en hausse dans le sillage du brut 
    * Hewlett-Packard perd 4% et HP Entreprise gagne 2,3% 
après-Bourse 
    * Le Dow a pris 0,11%, le S&P 0,12%, stabilité du Nasdaq 
(+0,01%) 
 
 (Répétition sans changement d'une dépêche publiée mardi soir) 
    par Caroline Valetkevitch 
    NEW YORK, 25 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a 
fini en légère hausse mardi, soutenue par les valeurs liées à 
l'énergie, dans un marché où les investisseurs ont limité les 
prises de risques après qu'un chasseur-bombardier russe a été 
abattu par l'aviation turque.  
    Les cours du pétrole prenait plus de 2,5% en fin de séance 
dans la crainte d'une aggravation des tensions au Moyen-Orient 
tandis que l'or et plus timidement les obligations du Trésor ont 
été recherchés par les investisseurs en quête de valeurs refuge. 
    L'indice Dow Jones  .DJI , qui a passé une bonne partie de 
la séance dans le rouge, a finalement terminé en hausse de 19,51 
points, soit 0,11%, à 17.812,19 points. Le S&P-500  .SPX , plus 
large, a pris 2,55 points, soit 0,12%, à 2.089,14 points. Le 
Nasdaq Composite  .IXIC  a terminé de son côté sur une note 
stable (+0,33 point, soit +0,01%) à 5.102,81 points.  
    L'armée de l'air turque a abattu un chasseur-bombardier 
russe près de la frontière syrienne après lui avoir adressé, 
affirme Ankara, une série d'avertissements pour violation de 
l'espace aérien; Moscou conteste cette version et prévient que 
cet incident aura de "graves conséquences".  ID:nL8N13J4EH  
    "Cet évènement a vraiment retenu l'attention des 
investisseurs", dit Jack Ablin, chargé de l'investissement chez 
BMO Private Bank. "Ils redoutent une escalade des tensions."     
    Les valeurs liées au tourisme ont particulièrement souffert, 
notamment Priceline  PCLN.O  (-1,9%) et TripAdvisor  TRIP.O  
(-2,15%), tout comme les compagnies aériennes, avec les replis 
de United Continental  UAL.N  (-3%), American Airlines  AAL.O  
(-2,53%) et Delta Air Lines  DAL.N  (3,08%). L'indice Dow Jones 
des compagnies aériennes  .DJUSAR  a reculé de 2,67%. 
    A l'inverse, le secteur de l'énergie a été un facteur de 
soutien avec un gain de 2,19% de l'indice  .SPNY . Exxon  XOM.N  
et Chevron  CVX.N  ont gagné respectivement 1,99% et 1,49%. 
     
    CROISSANCE PLUS FORTE QUE PRÉVU AU T3  
    Aux valeurs, Baxalta  BXLT.N  a bondi de 6,38%. Selon une 
source directement informée de l'affaire, le groupe 
pharmaceutique Shire  SHP.L  s'apprête à lancer une nouvelle 
offre pour le laboratoire, qui pourrait être en numéraire et en 
actions et déboucherait sur la création d'un des leaders 
mondiaux des traitements de maladies rares.  ID:nL8N13J5CH   
    Le titre Xerox  XRX.N  en revanche a perdu 1,30% après une 
première réaction positive à l'annonce que l'investisseur 
activiste Carl Icahn a pris une participation de 7,13% dans le 
fabricant d'imprimantes et de photocopieuses, ce qui en fait le 
deuxième actionnaire.  ID:nL3N13I4DD  
    A l'inverse, le joaillier haut-de-gamme Tiffany  TIF.N  a 
fini en hausse 3,62% après avoir perdu plus de 2% en début de 
séance à la suite de l'annonce d'un recul inattendu de son 
chiffre d'affaires trimestriel.  ID:nL8N13J2YN  
    Campbell Soup  CPB.N  a gagné 3,1% après avoir publié un 
bénéfice trimestriel meilleur que prévu et relevé son objectif 
pour l'année. 
    Wall Street a appris avant l'ouverture que la croissance 
économique aux Etats-Unis avait été plus vigoureuse qu'estimé 
initialement au troisième trimestre, ce qui pourrait conforter 
la Réserve fédérale dans ses projets de relèvement des taux 
d'intérêt en décembre. Le produit intérieur brut (PIB) américain 
a progressé de 2,1% en rythme annuel au troisième trimestre, a 
annoncé le département du Commerce, qui avait estimé le mois 
dernier cette progression à 1,5%. Cette révision est conforme 
aux attentes des économistes.  ID:nL8N13J3H3  
    En revanche, l'indice de confiance du consommateur publié en 
séance est ressorti contre toute attente nettement dégradé en 
novembre, à un plus bas depuis septembre 2014.  ID:nL8N13J3XS  
    Hewlett-Packard, qui publiait ses derniers résultats avant 
sa scission entre HP  HPQ.N , entité qui a recueilli les 
activités imprimantes et PC, et Hewlett Packard Enterprise 
 HPE.N , qui héberge les matériels et services professionnels, a 
annoncé après la clôture une baisse de son chiffre d'affaires 
pour le cinquième trimestre d'affilée.  ID:nL8N13J5K1      
    HP a abaissé son objectif de bénéfice ajusté pour l'exercice 
2015-2016, désormais entre 1,59 et 1,69 dollar par action, 
contre un précédent objectif de 1,67 à 1,77 dollar par action, 
tandis que HP Entreprise, la plus rentable des deux sociétés, 
l'a maintenu. L'action HP perdait 4% dans les transactions en 
après-Bourse et le titre HP Entreprise progressait de 2,3%. 
    Sur le marché des changes, le dollar a reculé face au yen, 
qui a profité de son statut de valeur refuge, dans un marché qui 
devrait être volatil cette semaine écourtée de Thanksgiving.   
 
 (Chuck Mikolajczak et Abhiram Nandakumar, Juliette Rouillon 
pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant