Wall Street finit en légère baisse, indicateurs mitigés

le
0

* Le Dow a perdu 0,03%, le S&P 500 0,20%, le Nasdaq 0,50%

* Les investisseurs n'ont que conclure des indicateurs du jour

* L'action Estee Lauder a fortement baissé

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK, 5 février (Reuters) - Wall Street a fini sur un modeste repli mercredi, le tableau macro-économique en demi-teinte dressé par les statistiques du jour n'ayant guère donné envie aux investisseurs de revenir sur un marché actions qui a pourtant bien baissé depuis le début de l'année.

L'indice Dow Jones .DJI a perdu 0,03%, soit 5,01 points, à 15.440,23. Le S&P-500 .SPX , plus large, a cédé 3,56 points, soit 0,20%, à 1.751,64. Le Nasdaq Composite .IXIC a reculé de son côté de 19,97 points (-0,50%) à 4.011,55.

Après un exercice 2013 qui s'est soldée par un bond de près de 30%, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, accuse un repli de plus de 5% depuis le début de l'année 2014, sous le coup notamment du débordement des turbulences à l'oeuvre sur les marchés émergents.

Ceci étant dit, la chute de plus de 2% de Wall Street lundi avait été déclenchée au premier chef par la publication d'indicateurs montrant un ralentissement de la croissance du secteur manufacturier aux Etats-Unis. (voir ID:nL5N0L83RH )

Du coup, les statistiques de la première puissance économique mondiale sont scrutées avec encore plus d'attention que d'ordinaire.

La croissance de l'activité dans le secteur des services aux Etats-Unis a rebondi en janvier après deux mois de ralentissement et les recrutements y ont atteint leur plus haut niveau depuis plus de trois ans, a montré l'enquête mensuelle de l'institut d'études ISM publiée dans la journée. ID:nZON013G05

Une enquête Markit sur le secteur des services est allée dans le même sens. ID:nL5N0LA2XD

En revanche, le secteur privé a crée un peu moins d'emplois que prévu en janvier, même si le total est supérieur à celui de décembre. ID:nZON223G06

En raison de la vague de froid qui s'est abattue sur les Etats-Unis depuis quelques semaines, il est difficile de faire la part des choses entre un éventuel ralentissement intrinsèque de l'économie américaine et un impact météorologique qui n'est pas appelé à durer.

"Les données d'aujourd'hui n'ont fait que rendre les choses encore plus confuses (...) est-ce que c'est lié à la météo ou non ? C'est la grande question qui n'a pas encore de réponse et qui n'en aura pas pendant un petit moment", a déclaré Ryan Detrick, analyste chez Schaeffer's Investment Research.

Les interrogations, fondées ou non, sur la croissance américaine sont venues se rajouter aux inquiétudes sur la conjoncture chinoise et celles au sujet de certains pays émergents.

Ce cocktail est largement à l'origine du repli des Bourses occidentales depuis le début de l'année, les investisseurs préférant aux actions des valeurs sûres comme le yen et le papier souverain allemand ou américain.

Sur les 298 sociétés de l'indice S&P-500 qui avaient publié leurs comptes avant la clôture de Wall Street, 69,5% ont dépassé le consensus, au-dessus de la moyenne de 63% depuis 1994 et des 67% des quatre derniers trimestres, selon des données Thomson Reuters.

Du côté des valeurs, l'action Estee Lauder EL.N a reculé de 5,54% à 65,36 dollars, accusant l'une des plus fortes baisses du S&P 500, après que le groupe de cosmétiques a présenté pour le trimestre en cours des prévisions de résultats inférieures aux estimations des analystes. ID:nL5N0LA3ZM

Le titre CVS Caremark CVS.N a perdu 1,01% après que la deuxième chaîne américaine de drugstores a annoncé son intention de cesser toute vente de produits contenant du tabac d'ici octobre. ID:nL5N0LA4GH

A contrario, l'action Walgreen WAG.N a progressé de 3,40% à 57,85 dollars après que le premier distributeur pharmaceutique américain a dit que, à ce stade, il allait continuer de vendre des cigarettes.

Les actions des fabricants de cigarettes Altria MO.N , propriétaire, entre autres, de la marque Marlboro, et Reynolds American Services RAI.N (Camel et Pall Mall) ont perdu respectivement 1,25% et 0,76%.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant