Wall Street finit en légère baisse avant la Fed

le
0

* Attentisme chez les investisseurs

* Baisse des promesses de ventes immobilières en juin

* Le titre Omnicom a finalement baissé de 0,55% après l'annonce de la fusion avec Publicis

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 29 juillet (Reuters) - Wall Street a terminé en léger retrait lundi, les investisseurs adoptant une position attentiste avant la fin de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale mercredi, qui devrait alors donner des indications sur le calendrier du dénouement de son programme de soutien à l'économie.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles .DJI a cédé 0,24%, soit 36,86 points, à 15.521,97. Le S&P-500 .SPX , plus large, a perdu 6,32 points, soit 0,37%, à 1.685,33. Le Nasdaq Composite

.IXIC a reculé de son côté de 14,02 points (-0,39%) à 3.599,14.

Réunis mardi et mercredi, les responsables de la Fed s'apprêtent à ouvrir un débat qui s'annonce intense sur la question de savoir comment préparer au mieux les marchés financiers à la réduction du montant de ses rachats d'actifs.

Si le débat ne devrait pas produire grand-chose sur la question de la politique monétaire, il est probable que les membres du comité de politique monétaire s'appliqueront à faire en sorte que leur communiqué pose les bases d'un début de diminution du montant des rachats d'actifs, actuellement fixé à 85 milliards de dollars par mois, dès le mois de septembre. (voir ID:nL6N0FZ34D )

La mise en place de ce programme, en septembre 2012, est le principal, sinon le seul, facteur de la hausse de quelque de 18% du S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, depuis le début de l'année.

"Certains redoutent une violente réaction après les déclarations ou les décisions de la Fed, quelles qu'elles soient", a noté Stephen Massocca, directeur général de Wedbush Equity Management LLC à San Francisco.

Au-delà de la Fed, les intervenants de marché s'apprêtent également à digérer l'un des indicateurs macro-économiques phares des Etats-Unis, les créations d'emploi du mois de juillet, dont la publication est prévue vendredi.

Depuis quelques mois, toute statistique inférieure aux attentes est généralement bien accueillie parce qu'elle laisse espérer que la Fed attendra avant de revoir à la baisse son "QE3".

Mais, une fois que le dénouement de ce programme sera effectivement lancé, les indicateurs seront à nouveau accueillisé "normalement", c'est à dire positivement s'ils sont meilleurs que prévu et vice-versa.

Dans la journée, l''Association nationale des agents immobiliers (NAR) a annoncé que les promesses de ventes immobilières avaient reculé de 0,4% en juin, soit moins que prévu, la hausse des taux des crédits immobiliers commençant à avoir un impact sur les ventes. ID:nL5N0EF2S2

En attendant la Fed et les créations d'emploi, Wall Street va également continuer à suivre les chiffres des entreprises : à mi-parcours de la "saison des résultats, 67,2% des composants du S&P 500 qui ont déjà publié ont fait mieux que prévu, un niveau en phase avec la moyenne observée au cours des quatre trimestres précédents.

La séance a été animée par des opérations de fusions-acquisitions, dont au premier chef l'annonce, dimanche, du rapprochement entre Omnicom OMC.N et Publicis PUBF.PA visant à donner naissance au premier groupe publicitaire mondial.

Après avoir atteint en séance un plus haut de l'année à 70,50 dollars (+8,2%), l'action Omnicom a finalement terminé en baisse de 0,55% à 64,75 dollars. ID:nL6N0FY0DR et

ID:nL6N0FZ358

Dans la pharmacie, le génériqueur Perrigo PRGO.N va racheter son homologue irlandais Elan ELN.I pour 8,6 milliards de dollars, un opération qui lui assurera des redevances sur le médicament vedette Tysabri ainsi qu'un statut fiscal privilégié de par sa domiciliation en Irlande. ID:nL6N0FZ1BB

Le titre Perrigo a chuté de 6,75% à 125,17 dollars.

L'action du distributeur de luxe Saks SKS.N a de son côté progressé de 4,18% à 15,95 dollars après que le groupe canadien a fait état d'une offre de 2,9 milliards de dollars.

ID:nL6N0FZ2BQ

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant