Wall Street finit en hausse portée par les bons résultats

le
0

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi - avec un indice S&P 500 ayant réalisé sa meilleure performance hebdomadaire en plus de trois mois - soutenue par l'accueil enthousiaste réservé par les investisseurs aux résultats de plusieurs grands noms de la cote, comme Google ou Morgan Stanley.

L'indice S&P 500 a fini la semaine à un nouveau record historique, porté par la fin du suspense à Washington sur le budget et le plafond de la dette, ainsi que par la perspective d'un soutien prolongé à la croissance de la Réserve fédérale.

Après la bataille politicienne du budget qui a mené l'Amérique au bord du précipice, la Fed pourrait devoir attendre début 2014 pour constater une vigueur suffisante de l'économie lui permettant de commencer à réduire ses rachats d'obligations du Trésor, selon des économistes.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 28,00 points, soit 0,18%, à 15.399,65. Le S&P-500, plus large, a pris 11,35 points, soit 0,65%, à 1.744,50.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 51,133 points (+1,32%) à 3.914,278.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 1%, le S&P 2,4% et le Nasdaq 3,2%.

Google affiche un bond de 13,8% à 1.011,408 dollars au lendemain de la publication de ses résultats trimestriels marqués notamment par la croissance des revenus publicitaires de ses activités mobiles.

Morgan Stanley a pris 2,63% après l'annonce d'un bond de 50% de son produit net bancaire au troisième trimestre, la forte hausse de ses activités de trading actions ayant compensé le ralentissement dans l'obligataire.

General Electric s'est adjugé 3,53%. Le conglomérat a fait d'état d'une baisse de son chiffre d'affaires et de son bénéfice sur la période juillet-septembre mais son carnet de commandes a inscrit un record et les marges de ses activités industrielles ont progressé.

"L'orientation est clairement haussière et lorsqu'il y a un petit repli comme celui qui s'est produit à l'ouverture sur le Dow, le marché rebondit immédiatement", note Tim Ghriskey, responsable de l'investissement chez Solaris Group à Bedford Hills, dans l'Etat de New York.

"L'attention s'est détournée de Washington pour le moment et se focalise à nouveau sur les résultats et lorsqu'une société comme Google nous surprend, c'est un énorme point positif."

Sur 85 sociétés du S&P ayant publié leurs comptes trimestriels, qui représentent 25,8% de la capitalisation globale de l'indice, les profits ont dépassé les attentes de 4,2% en moyenne.

La tendance à Wall Street a également été soutenue par les derniers chiffres de la croissance chinoise: à 7,8% en rythme annuel au troisième trimestre, elle a enregistré sa meilleure performance de l'année.

Hors résultats trimestriels, Voxeljet, le fabricant allemand d'imprimantes commerciales en 3D, dont l'un des modèles a permis de copier l'Aston Martin de James Bond, a doublé de valeur pour son premier jour de cotation à New York.

Alimera Sciences a chuté de 8,49% après avoir annoncé que la FDA avait refusé pour la troisième fois son appareil pour implants oculaires pour des raisons de sécurité.

Angela Moon, Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant