Wall Street finit en hausse malgré les techs

le
0

NEW YORK, 11 avril (Reuters) - Wall Street a enchaîné jeudi une quatrième séance consécutive de hausse, avec à la clé de nouveaux records en séance pour le Dow Jones et le Standard & Poor's 500, après la publication de statistiques meilleures que prévu sur le marché du travail et malgré une piètre performance des technologiques.

L'indice Dow Jones .DJI des 30 industrielles a gagné 62,90 points, soit 0,42%, à 14.865,14 et le Standard & Poor's 500

.SPX , plus large, a pris 0,36% à 1.593,37.

Le Nasdaq Composite .IXIC , à forte pondération technologique, n'a pu faire mieux qu'un gain de 2,90 points (0,09%) à 3.300,16, pénalisé par l'annonce d'une baisse record des ventes d'ordinateurs dans le monde au premier trimestre.

Après une ouverture en léger repli, le Dow s'est rapidement redressé pour monter jusqu'à 14.887 points en début d'après-midi, nouveau record "intraday", tandis que le S&P atteignait un sommet à 1.597 points.

L'annonce d'inscriptions au chômage moins fortes qu'attendu la semaine passée, à 346.000 contre 388.000 la semaine précédente, a rassuré les investisseurs après la déception causée vendredi dernier par le mauvais chiffre des créations d'emplois en mars.

"C'est une nouvelle vraiment bienvenue après le rapport sur l'emploi de la semaine dernière", observe Leo Grohowski, directeur des investissements chez BNY Mellon Wealth Management à New York. "Cela ne fait qu'ajouter à l'énorme demande que l'on constate pour les actions. Ceux qui attendaient un retrait pour entrer sur le marché commencent à perdre patience."

Des chiffres de ventes encourageants de plusieurs distributeurs ont aussi soutenu la tendance, à la veille de la publication des ventes au détail de mars.

Le S&P a profité de la bonne orientation du secteur avec des hausses de 5,92% pour Ross Stores ROST.O , de 4,32% pour L Brands LTD.N et de 5,46% pour J.C. Penney JCP.N . L'indice sectoriel de la distribution XRT.P a pris 2,0%.

LA BAISSE DES VENTES DE PC PÈSE SUR LES TECHS

Les techs ont été au contraire malmenées après l'annonce par le cabinet d'études IDC d'une baisse de 14% des ventes d'ordinateurs au premier trimestre par rapport au trois premiers mois de 2012, conséquence de l'engouement pour les tablettes et smartphones. (voir ID:nL5N0CY104

Le constructeur informatique Hewlett-Packard HPQ.N a chuté de 6,45% et le le fabricant de semi-conducteurs Intel INTC.O - encore trop peu diversifié hors des PC - a lâché 1,95%.

Microsoft MSFT.O a cédé 4,44%, pâtissant à la fois du peu de succès de son nouveau système d'exploitation Windows 8 et d'un abaissement de recommandation de Goldman Sachs.

HP et Microsoft sont des composantes du Dow Jones mais l'indice des 30 industrielles a surmonté leur recul grâce à la bonne tenue d'autres valeurs, à commencer par le groupe pharmaceutique Pfizer PFE.N qui a pris 2,40% à 30,64 dollars en réaction à des commentaires positifs de JP Morgan.

Autre technologique mal orientée, Blackberry BB.TO BBRY.O a chuté de 7,76% sur le Nasdaq sur fond d'interrogations concernant les ventes de la nouvelle gamme tactile sur laquelle le fabricant canadien de smarthphones compte pour se redresser.

"Le vent d'optimisme qui a entouré le récent lancement des nouveaux Blackberry se révélera injustifié", affirme James Faucette, analyste de Pacific Crest, dans une note qui a pesé sur le titre. "Pour nous, le marché mature, la politique de prix agressive de la concurrence et des ressources moindres que les écosystèmes concurrents se conjugeront pour faire échouer cette tentative de comeback".

Egalement à la baisse, MetroPCS Communications PCS.N a cédé 2,16% à 11,47 dollars après que Deutsche Telekom DTEGn.DE a amélioré les termes de son projet de fusion entre sa filiale américaine T-Mobile et MetroPCS, cédant ainsi à la pression d'investisseurs activistes. ID:nL5N0CX4NM

(Ryan Vlastelica, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant