Wall Street finit en hausse malgré les créations d'emploi

le
0

* Le Dow a gagné 1,06%, le S&P 500 1,33%, le Nasdaq 1,69%

* L'économie américaine a créé moins d'emplois que prévu en janvier

* Les créations d'emploi de décembre à peine revues en hausse

* Sur la semaine, le Dow a pris 0,6%, le S&P 0,8% et le Nasdaq 0,5%

par Rodrigo Campos

NEW YORK, 7 février (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse vendredi, un rapport sur l'emploi plus faible que prévu aux Etats-Unis ayant été partiellement attribué à la vague de froid, incitant les traders à garder confiance dans la vigueur de la reprise de l'économie.

L'économie américaine a créé 113.000 emplois non-agricoles le mois dernier selon les statistiques du département du Travail, alors que les économistes prévoyaient en moyenne un chiffre de 185.000. Et les révisions des mois précédents ne compensent pas cet écart. (voir: ID:nL5N0LC2O4 )

Un bon niveau de créations d'emplois dans la construction laisse penser que le froid n'est probablement pas un facteur déterminant de la faiblesse du marché de l'emploi, mais les traders semblent tabler néanmoins sur une révision à la hausse le mois prochain. De plus, les chiffres sont bons dans certains secteurs clé de l'économie, notamment dans l'industrie.

En outre, le taux de chômage a été ramené à 6,6%, son plus bas niveau depuis octobre 2008 et juste en-dessous du seuil de 6,5% fixé par la Réserve fédérale pour commencer à envisager un relèvement des taux directeurs, actuellement près de zéro.

L'indice Dow Jones .DJI a gagné 165,55 points, soit 1,06%,

à 15.794,08 points. Le S&P-500 .SPX, plus large, a pris 23,59 points, soit 1,33%, à 1.797,02 points. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 68,74 points (+1,69%) à 4.125,86 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a gagné 0,6%, le S&P 0,8% et le Nasdaq 0,5% après deux semaines de correction.

"Les investisseur accordent à ce rapport le bénéfice du doute en raison des conditions climatiques", note Donald Selkin, responsable de la stratégie de marché chez National Securities à New York, qui gère environ trois milliards de dollars d'actifs.

LINKEDIN CHUTE DE 6,2%

Peu avant la publication du rapport de janvier, le président de la Réserve fédérale de Dallas, Richard Fisher, a souligné que de mauvais chiffres sur l'emploi en janvier ne suffiraient pas à inciter la banque centrale à revenir sur son programme de réduction progressive de ses achats d'actifs ("tapering").

"Je dirai que ceci à propos du reste de notre comité (de politique monétaire): il n'est pas influencé par un chiffre unique. Ce sont des gens réfléchis", a-t-il dit, ajoutant que le froid était probablement responsable du rapport décevant du mois de décembre.

La Fed a commencé en décembre à réduire - de 10 milliards de dollars - ses achats mensuels d'actifs, qui ont encore été diminués de 10 milliards lors de sa réunion de janvier, pour les ramener à 65 milliards de dollars par mois.

Le secteur technologique a été soutenu par Apple AAPL.O qui s'est adjugé 1,4%. Le groupe a annoncé avoir racheté pour 14 milliards de dollars de ses propres actions depuis la publication de ses résultats le mois dernier. ID:nL5N0LC0US

A la baisse, LinkedIn LNKD.N a chuté de 6,2%. Le réseau social professionnel a présenté jeudi soir des prévisions inférieures aux attentes des analystes. ID:nL5N0LB52K

L'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard ATVI.O a bondi en revanche de 14,39% après des résultats meilleurs que prévu pour le quatrième trimestre à la faveur des ventes de sa série "Call of Duty" pendant la période des fêtes. ID:nL5N0LB532

Aaron's AAN.N a pris de 4% après que son actionnaire Vintage Capital Management a proposé qu'acquérir la chaîne de location de matériel électronique et de meubles dans le cadre d'une opération d'environ 2,3 milliards de dollars, pour sa quatrième tentative de racheter la société en trois ans.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant