Wall Street finit en hausse malgré Facebook

le
0
Wall Street finit en hausse malgré Facebook
Wall Street finit en hausse malgré Facebook

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en hausse mardi, soutenue par l'espoir de voir la Grèce demeurer dans la zone euro, mais la progression des indices a été freinée par le nouveau plongeon de l'action Facebook.

Les dernières enquêtes d'opinion montrent que les formations politiques favorables au respect du plan de sauvetage de la Grèce sont en mesure de remporter les élections législatives du 17 juin, éloignant provisoirement le spectre d'une sortie grecque de la zone euro et ses incalculables conséquences.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 1,01%, 125,86 points, à 12.580,69 points, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 1,11%, 14,60 points, à 1.332,42 points et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 1,18%, 33,46 points, à 2.870,99 points.

"Il y a un espoir de plus en plus fort de voir le parti conservateur remporter l'élection et c'est suffisant pour inciter à l'achat", a déclaré Mark Luschini de Janney Montgomery.

L'action Facebook est tombée mardi sous le seuil des 30 dollars, touchant même un plus bas de séance à 28,78 dollars, près de dix de moins que son prix d'introduction en Bourse, les doutes continuant d'entourer les perspectives de croissance du réseau social.

Le titre a terminé en baisse de 9,62% à 28,84 dollars dans des volumes très élevés.

Vertex Pharmaceuticals Inc a quant à lui plongé de 10,87% à 57,80 dollars après que le groupe a publié un correctif relatif à un traitement de la mucoviscidose.

LeCroy a bondi de 55,36% à 14,20 dollars après l'annonce de son rachat par l'équipementier de défense Teledyne Technologies Inc pour 240,5 million de dollars comptant.

Ryan Vlastelica, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant