Wall Street finit en hausse, le S&P 500 au dessus des 1.400 pts

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Edward Krudy

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé jeudi en hausse, portés par des indicateurs économiques américains jugés encourageants par les opérateurs, même si la volonté des investisseurs de reprendre leur souffle a freiné les ardeurs.

L'indice S&P 500 élargi, le plus suivi par les gérants de fonds, a fini en hausse de 0,6% 8,32 points, à 1.402,60. C'est la première fois depuis juin 2008 qu'il termine au dessus du seuil psychologique des 1.400 points.

"Le niveau des 1.400 est important en raison de la tendance, il confirme le biais haussier du marché", a commenté Peter Kenny de Knight Capital. "La tendance haussière se confirme en écho aux bons indicateurs économiques."

Le Dow Jones a quant à lui gagné 0,44%, 58,66 points, à 13.252,76 et le Nasdaq a pris 0,51%, 15,64 points, à 3.056,37.

Les marchés ont fait preuve d'une assez grande volatilité, à la veille de la "journée des quatre sorcières", le troisième vendredi de mars, jour où expireront quatre variétés de contrats à terme.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué la semaine dernière jusqu'à tomber à un plus bas de quatre ans, s'inscrivant à 351.000 alors que les analystes anticipaient en moyenne 356.000.

L'activité manufacturière a quant à elle montré des progrès dans les régions de New York et Philadelphie, avec des performances là encore meilleures que ce qu'attendaient les analystes.

Aux valeurs, on retiendra en particulier la performance d'Apple dont l'action a atteint un nouveau record historique, dépassant les 600 dollars, avant de céder du terrain et de terminer en baisse de 0,68% à 585,56 dollars.

Selon certains analystes, le titre pourrait franchir les 700 dollars d'ici un an.

Le secteur des transports a été soutenu par une information selon laquelle Washington et Londres s'apprêteraient à libérer des réserves pétrolières stratégiques afin d'éviter que la cherté du prix des carburants d'entrave la reprise économique.

L'indice Dow Jones des transports s'est adjugé 3,27%. Les valeurs liées à l'énergie ont fait du surplace, comme en témoigne le léger gain (+0,13%) enregistré par l'indice S&P du secteur.

Les sociétés liées aux semi-conducteurs ont également vécu une belle séance, soutenues par la recommandation de Jefferies, passé à l'achat sur AMD (+6,31% à 8,25 dollars). Le tracker Phildelphia Semiconductor Index a pris 1,95%.

Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant