Wall Street finit en hausse, le Dow passe les 16.000 points

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en hausse jeudi après trois séances de baisse, à la faveur d'indicateurs économiques rassurants sur l'état de santé de l'économie américaine qui ne font plus craindre, pour autant, un durcissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 109,17 points, soit 0,69%, à 16.009,99 points, sa première clôture au-dessus des 16.000 points. Le Standard & Poor's 500 a pris 14,48 points ou 0,81% à 1.795,85, revenant vers le seuil des 1.800 points brièvement franchi en début de semaine.

Le Nasdaq Composite s'est octroyé 47,89 points (1,22%) à 3.969,16.

Les indicateurs du jour ont témoigné de conditions favorables sur le marché du travail et d'une inflation toujours faible. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé plus que prévu la semaine dernière, à 323.000, tandis que les prix à la production ont baissé en octobre pour le deuxième mois d'affilée.

L'indice PMI manufacturier calculé par Markit a quant à lui rebondi en novembre après sa baisse d'octobre et sa composante de la production a atteint un plus haut de neuf mois.

La perspective d'un début de ralentissement des injections de liquidités de la Fed dans les prochains mois avait pesé sur le marché mercredi, mais la banque centrale a réaffirmé qu'elle ne réduirait pas ses rachats d'actifs tant que la reprise serait fragile et elle a insisté sur le fait que ses taux d'intérêt resteraient bas bien après le retrait de ses mesures d'aide exceptionnelles.

"On est focalisé depuis longtemps sur la Fed mais elle différencie bien la réduction de ses rachats d'actifs et un resserrement (des taux)", observe Jack de Gan, directeur des investissements chez Harbor Advisory à Portsmouth, dans le New-Hampshire.

"Dans cet environnement, de bonnes nouvelles redeviennent de bonnes nouvelles et le marché se remet à réagir favorablement à des indicateurs économiques positifs."

DÉCEPTION DANS LA DISTRIBUTION

La perspective de taux d'intérêt durablement bas a profité au secteur bancaire à l'image de Bank of America qui a tiré le Dow Jones avec un gain de 2,97% à 15,59 dollars.

Apple, en hausse de 1,19%, a soutenu le Nasdaq après un jugement ordonnant à Samsung Electronics de lui verser des réparations de 290 millions de dollars pour violation de brevets - une somme cependant inférieure aux 379,8 millions qu'il réclamait.

General Motors s'est apprécié de 1,14% après l'annonce par le gouvernement qu'il comptait vendre d'ici la fin 2013 ce qui lui reste de participation dans le constructeur automobile depuis son renflouement en juin 2009.

Dans le secteur de la distribution, Target a régressé de 3,46% à 64,19 dollars. Le spécialiste du discount a annoncé une hausse de 0,9%, moins forte que prévu, de ses ventes à magasins comparables au troisième trimestre et a revu en baisse ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Sears Holdings, propriétaire des grands magasins Sears et des supermarchés Kmart, a de même lâché 2,87% après l'annonce d'une perte trimestrielle accrue et d'une baisse des ventes de ses deux enseignes.

Sur le Nasdaq, Micron Technology s'est adjugé 6,33% alors que l'investisseur activiste David Einhorn a révélé avoir pris une participation dans le fabricant de puces. Au cours d'une conférence, le président du fonds spéculatif Greenlight Capital a également défendu son investissement dans Apple mais il a mis en garde contre certaines valeurs "en forme de bulle", sans citer de noms.

Le fabricant de produits de diagnostic Hologic a pris 1,91% en réaction à l'entrée dans son capital d'un autre financier bien connu de Wall Street, Carl Icahn, qui a annoncé détenir une participation de 12,6% dans cette société qu'il juge sous-valorisée. Hologic a aussitôt adopté une "pilule empoisonnée" pour bloquer toute tentative d'OPA hostile, ce qui a freiné l'avance du titre qui gagnait 7% dans les transactions d'avant-Bourse.

Luke Swiderski et Rodrigo Campos, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant