Wall Street finit en hausse, espoirs sur le budget américain

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse lundi, stimulée par les premiers signes d'une avancée dans les négociations budgétaires américaines mais les volumes n'en sont pas moins restés légers, chose normale à cette époque de l'année mais amplifiée par la question budgétaire.

La hausse est toutefois suffisamment prononcée pour que l'indice S&P-500 ait enregistré sa meilleure performance depuis près d'un mois.

Le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner s'est dit prêt à accepter une hausse des impôts sur les plus hauts revenus en échange d'une réduction importante des dépenses sociales, mais le président Barack Obama ne serait pas disposé à accepter son offre, selon des sources proches des négociations.

Cette proposition constitue le premier signe d'évolution du président républicain de la Chambre des représentants par rapport à sa position intangible depuis des mois.

"On commence à arrondir les angles sur cette histoire du mur budgétaire; Boehner soulève la possibilité fiscale et va dans le bon sens", dit Frank Davis (LEK Securities).

L'indice Dow Jones gagne 100,38 points (0,76%) à 13.235,39. Le S&P-500 prend 16,78 points (1,19%) à 1.430,36. Le Nasdaq Composite avance de 39,27 points (1,32%) à 3.010,60.

Ce regain d'optimisme vis-à-vis d'un problème macroéconomique qui, s'il n'était pas résolu par la voie de la négociation, menacerait de plonger les Etats-Unis dans la récession l'an prochain, a permis au marché de passer une médiocre statistique économique.

L'activité manufacturière dans l'Etat de New York a ralenti à rythme plus marqué que prévu en décembre, pour le cinquième mois consécutif, notamment en raison d'une baisse des nouvelles commandes, a annoncé lundi la Réserve fédérale de New York.

Aux valeurs, Clearwire a annoncé lundi accepter de céder à son actionnaire majoritaire Sprint Nextel une participation d'environ 50% qui permettra à ce dernier de contrôler la société en totalité et de mettre la main sur son important stock de fréquences sans fil indispensable à son développement.

Clearwire a chuté de 13,65% à 2,91 dollars, tandis que Sprint avance de 0,18% à 5,56 dollars.

Apple est finalement parvenu à finir largement dans le vert (+1,77% à 518,83 dollars), en dépit de plusieurs révisions de recommandations à la baisse. Le groupe a fait savoir qu'il avait vendu plus de deux millions d'iPhone 5 en Chine en l'espace de quatre jours, performance sans précédent au lancement pour le smartphone dans ce pays.

Bonnes performances également des financières, dont l'indice gagne 2,10%, et de l'immobilier, dont l'indice progresse de 4,46%.

Gabriel DeBenedetti et Caroline Valetkevitch, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant