Wall Street finit en hausse de 0,57% grâce à la Grèce

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a clôturé en hausse lundi, après le vote de mesures d'austérité par le Parlement grec, les investisseurs voulant croire que cette nouvelle étape permettra d'avancer vers une résolution de la crise de la dette en Grèce.

Wall Street a gagné plus de 20% depuis son plus bas de clôture inscrit début octobre, portée par un certain optimisme, celui de voir la crise de la dette en Europe finalement résolue.

"Que l'accord ait été approuvé atténue vraiment beaucoup la tension sur la zone euro mais c'était attendu et, à court terme, on est allé au bout du potentiel haussier", commente Yu-Dee Chang (ACE Investments). "Je suis prudent parce qu'il pourrait y avoir une correction à court terme".

L'indice Dow Jones gagne 72,81 points (0,57%) à 12.874,04 points. Le S&P-500 prend 9,13 points (0,68%) à 1.351,77 points. Le Nasdaq Composite gagne 27,51 points (0,95%) à 2.931,39 points.

Les analystes considèrent que le niveau de 1.355 pour le S&P est susceptible, s'il est atteint, de provoquer un retournement à la baisse après son pic de sept mois atteint la semaine dernière.

Les financières, notamment, se sont distinguées. L'indice KBW des bancaires a gagné 0,83% et celui des financières 0,95%. Bank of America a pris 2,23% mais Citigroup, en hausse une bonne partie de la séance, finit sur un recul modeste de 0,12%.

Aux high techs, Apple a pour la première fois dépassé les 500 dollars en séance et finit en hausse de 1,86% à 502,60 dollars.

Apple a intensifié lundi son offensive contre Samsung Electronics dans la guerre des brevets qui les oppose, s'en prenant à la gamme de smartphones Nexus équipée de la dernière version d'Android, le système d'exploitation de Google.

Google prend lui 1,04% à 612,20 dollars. La Commission européenne a autorisé lundi le moteur de recherche à racheter le fabricant de combinés mobiles Motorola Mobility, tout en faisant savoir qu'elle surveillerait l'usage fait des brevets ainsi acquis.

Monsanto, géant américain des pesticides, a été condamné lundi pour la première fois en France, pour l'intoxication d'un agriculteur charentais. Mais l'action gagne 0,76% à 77,93 dollars.

General Mills a conclu le rachat de l'entreprise agroalimentaire brésilienne Yoki pour deux milliards de reais (880 millions d'euros), une opération qui marque son retour sur le premier marché d'Amérique latine, écrivait lundi le quotidien O Estado de S. Paulo. L'action gagne 0,64% à 39,34 dollars.

Sinon, Barack Obama a plaidé lundi pour d'importantes mesures de relance de la croissance et pour un alourdissement de la fiscalité des hauts revenus, lors de la présentation de son projet de budget pour 2013.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant