Wall Street finit en hausse de 0,49%, avec les technologiques

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé sur une hausse modérée, à la faveur des résultats meilleurs que prévu d'IBM et de Google, qui ont apaisé les craintes d'une éventuelle passe difficile pour le secteur technologique.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,49%, soit 66,96 points, à 13.779,17 points. Le S&P-500, plus large, a pris 2,22 points, soit 0,15%, à 1.494,78 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 10,49 points (+0,33%) à 3.153,67 points.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, enchaîne ainsi sa sixième séance de hausse consécutive et se retrouve, comme le Dow, à des pics de cinq ans.

Ces derniers jours, Wall Street a bénéficié d'une série d'indicateurs macro-économiques plutôt positifs pour l'activité des Etats-Unis.

Le fait que le Congrès s'est prononcé en faveur d'un relèvement du plafond de la dette pour une période de près de quatre mois, texte que la Maison blanche s'est déjà dit prête à ratifier, a également été un facteur de soutien.

Le titre IBM a avancé de 4,41% à 204,72 dollars après que le leader mondial des services informatiques a annoncé mardi des résultats supérieurs au consensus au quatrième trimestre et dit anticiper une croissance du bénéfice en 2013 meilleure que prévu, signe peut-être que les craintes de voir les dépenses informatiques des entreprises différées étaient exagérées.

L'action Google a également porté la cote, avec un gain de 5,50% à 741,50 dollars suite à la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel qui a dépassé les attentes de la plupart des analystes.

L'indice S&P du secteur technologique a avancé 1,22%.

Les interrogations sur l'état de santé du secteur technologique avaient été suscitées par une demande apparemment en baisse pour les produits Apple et par des perspectives données par Intel jugées peu encourageantes.

Apple doit publier ses résultats trimestriels après la clôture.

"Les fondamentaux des entreprises s'améliorent, mais personne n'est encore prêt à s'emballer (...)", a déclaré David Porter, responsable chez Baystate Financial.

Selon des données Thomson Reuters, sur les 99 entreprises membres du S&P 500 ayant publié, au moment de la clôture de Wall Street, des chiffres trimestriels, 67,7% ont fait état de données meilleures que prévu, contre une moyenne de 65% sur les quatre trimestres précédents.

L'action McDonald's a gagné 0,57% à 93,48 dollars après que le numéro un mondial de la restauration rapide a annoncé une hausse de ses bénéfices au quatrième trimestre essentiellement imputable à la progression inattendue de ses ventes américaines à périmètre comparable au mois de décembre.

A ce stade, les entreprises du S&P 500 ont fait état en moyenne d'une hausse de 2,8% de leurs bénéfices, selon les calculs de Thomson Reuters. Avant le début de la saison des résultats, une progression de 1,9% était attendue.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant