Wall Street finit en hausse de 0,36%, portée par les financières

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse jeudi, portée notamment par les résultats jugés satisfaisants de Bank of America et Morgan Stanley mais également par des indicateurs solides, sur le front de l'emploi en particulier.

Le Dow Jones a gagné 45,03 points (0,36%) à 12.623,98 points, tandis que le S&P a pris 0,49% (6,46 points) à 1.314,50 points, après avoir touché en séance un plus haut sans précédent depuis le mois de juillet.

Le Nasdaq a pris 0,67% (18,62 points) à 2.788,33 points.

Morgan Stanley a annoncé jeudi avoir perdu de l'argent au quatrième trimestre en raison d'une lourde charge liée au règlement d'un contentieux, mais son résultat est supérieur au consensus des analystes.

La banque d'affaires américaine a fait état d'une perte de 275 millions de dollars, soit 15 cents par action, contre un bénéfice de 600 millions (41 cents/action) un an auparavant.

Morgan Stanley a pris 5,36% à 18,28 dollars.

Sa concurrente Bank of America a quant à elle publié un bénéfice au quatrième trimestre 2011, alors qu'elle était déficitaire un an auparavant, ceci à la faveur d'éléments exceptionnels et d'une diminution des provisions pour créances douteuses.

La deuxième banque américaine par l'actif a fait état jeudi d'un bénéfice net de 1,58 milliard de dollars, soit 15 cents par action, contre une perte de 1,6 milliard (16 cents) un an auparavant.

BofA a pris 2,35% à 6,96 dollars

Les indices ont également reçu le soutien de certains indicateurs, dont celui des inscriptions hebdomadaires au chômage, ressorties la semaine dernière près d'un plus bas de quatre ans.

La Nasdaq, à forte pondération technologique, à surperformé les autres indices, dans l'attente de la publication après la clôture des résultats de quatre poids lourds du secteur.

IBM, Intel, Microsoft et Google ont connu des fortunes diverses d'octobre à décembre.

Le moteur de recherche a fortement déçu les investisseurs, faisant état d'un chiffre d'affaires bien inférieur aux attentes. Après la clôture, son titre perdait quelque 10% à 575 dollars.

Les chiffres d'IBM, au contraire, ont séduit les investisseurs et le titre du numéro un mondial des services technologiques prenait 3,3% dans les transactions électroniques après avoir terminé en baisse jeudi de 0,30% à 180,52 dollars.

Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant