Wall Street finit en hausse avec la Fed, record du Dow

le
0

* Le Dow a gagné 0,27%, le S&P-500 0,30%, le Nasdaq 0,27%

* L'optimisme de la Fed a soutenu la cote

* Record de clôture du Dow Jones

* Ebay et Twitter ont chuté après leurs résultats

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 30 avril (Reuters) - Wall Street a fini en légère hausse mercredi grâce à la Réserve fédérale qui, après avoir comme prévu réduit une nouvelle fois son programme d'assouplissement quantitatif, s'est montrée plutôt optimiste sur les perspectives de croissance de l'économie américaine.

L'indice Dow Jones .DJI a gagné 0,27%, soit 45,47 points, à 16.580,84, ce qui constitue un nouveau record de clôture. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 5,62 points, soit 0,30%, à 1.883,95. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 11,01 points (+0,27%) à 4.114,56.

Sur l'ensemble du mois, le Dow a gagné 0,7% et le S&P 0,6%, mais le Nasdaq a cédé 2%.

A l'issue de sa réunion de politique monétaire étalée sur deux jours, la Fed a décidé à l'unanimité de ramener le montant mensuel de ses rachats d'actifs obligataires à 45 milliards de dollars et de laisser son taux directeur inchangé à un niveau proche de zéro. (voir ID:nL6N0NM6XP )

Malgré un produit intérieur brut (PIB) très nettement inférieur aux attentes, la Fed est donc bien partie pour mettre un terme à son troisième programme d'assouplissement quantitatif ("QE3") d'ici le mois d'octobre.

L'économie américaine a fait du surplace au premier trimestre, avec une croissance limitée à 0,1%, soit la progression la plus faible du produit intérieur brut depuis le dernier trimestre 2012, mais l'activité économique semble dans les faits déjà repartir. ID:nL6N0NM4TS

Ce chiffre annualisé de 0,1%, qui est une première estimation, est nettement inférieur aux prévisions des économistes, qui attendaient 1,2%, et contraste avec le dernier trimestre 2013, marqué par une croissance de 2,6%.

Un hiver extrêmement froid et une moindre accumulation de stocks par les entreprises expliquent en grande partie ce chiffre. L'hiver rigoureux que viennent de vivre les Etats-Unis a eu des conséquences néfastes sur de nombreuses composantes de l'économie comme les investissements des entreprises ou la construction.

Les dernières données que la Fed a recueillies "suggèrent une récente accélération de la croissance de l'activité économique après un brutal ralentissement au cours de l'hiver, qui a notamment été le fait de conditions météorologiques extrêmes".

"La Fed a constaté une reprise de l'activité économique après le ralentissement de l'hiver. C'est un bon signe", a déclaré Joe Bell, analyste chez Schaeffer's Investment Research.

Deux poids lourds du secteur technologique ont toutefois évolué contre la tendance.

Le titre Twitter TWTR.N a plongé de 8,56% à 38,97 dollars après que le site de micro-blogging a annoncé mardi après la clôture une hausse jugée mitigée du nombre de ses utilisateurs actifs. ID:nL6N0NL78T

L'action eBay EBAY.O a cédé 4,97% à 51,83, le chiffre d'affaires du site d'enchères par internet étant ressorti à un niveau inférieur aux attentes. ID:nL6N0NL7E0

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant