Wall Street finit en hausse avec Janet Yellen

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse de quelque 1% lundi, portée par les déclarations de Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, qui ont éloigné les craintes d'un premier tour de vis monétaire plus rapide que prévu.

L'indice Dow Jones a gagné 0,82%, soit 134,60 points, à 16.457,66 points. Le S&P-500, plus large, a pris 14,72 points, soit 0,79%, à 1.872,34 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 43,24 points (+1,04%) à 4.198,99 points.

Sur l'ensemble du mois de mars, le Dow affiche une hausse de 0,8% et le S&P un gain de 0,7% tandis que le Nasdaq accuse un repli de 2,5%.

Sur la totalité du premier trimestre, le Dow a perdu 0,7% tandis que le S&P progresse de 1,3% et le Nasdaq de 0,5%.

Il s'agit de la cinquième hausse trimestrielle de suite pour le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds. Ceci étant dit, sur ce type de période, il s'agit de la progression la moins marquée depuis la fin 2012.

Janet Yellen a soutenu lundi avec conviction la politique monétaire ultra-accommodante de la Réserve fédérale des Etats-Unis, notant que l'engagement "exceptionnel" de soutenir l'économie américaine, notamment un marché de l'emploi qui reste poussif, continuerait à s'imposer pour quelque temps.

Dans son premier discours public depuis sa prise de fonction il y a deux mois, la présidente de la Fed a vigoureusement défendu la politique de taux bas et de poursuite des achats d'actifs, signalant qu'il restait beaucoup de capacités inemployées dans l'économie et sur le marché du travail.

Janet Yellen semble ainsi corriger le tir par rapport à ses propos suivant la réunion de politique monétaire de la Fed le 19 mars.

Elle avait alors surpris les intervenants de marché en précisant que le relèvement des taux d'intérêt pourrait avoir lieu quelque chose comme six mois après la fin, prévue cet automne, du programme de rachats d'actifs de la Fed.

Les investisseurs en avaient alors déduit qu'un premier relèvement des taux était susceptible d'intervenir au printemps 2015 alors que le consensus en la matière était plutôt la mi-2015.

"Janet Yellen a quelque peu dissipé la confusion. Quand il n'y a pas d'inquiétudes sur un éventuel tour de vis monétaire de la Fed, tout le monde respire", a déclaré Joseph Tanious, analyste chez J.P. Morgan Asset Management.

Le marché actions a également été dopé par le traditionnel "nettoyage de portefeuilles" de fin de trimestre, quand les gérants ajustent leurs positions afin de présenter un bilan favorable.

Dans ce contexte, le fait que le rythme de l'activité économique dans le Middlewest américain a ralenti plus que prévu en mars n'a guère pesé sur les cours.

L'indice sectoriel regroupant les valeurs pharmaceutiques a enregistré la plus forte hausse de ce lundi, avec un gain de 1,30% tandis que le secteur énergétique, peut-être sous le coup de la baisse des cours du brut, a été le seul à finir dans le rouge (-0,04%).

Le titre General Electric (+0,04%) n'a guère réagi au fait que, selon des sources, le conglomérat industriel étudie la vente de sa filiale GE Money Bank dans les pays nordiques, une opération qui pourrait représenter dans les deux milliards d'euros.

Certaines valeurs technologiques, dont Oracle (+3,39%) et Micron Technology (+7,99%) ont figuré parmi les plus fortes hausses du S&P 500.

L'action Coldwater Creek a plongé de 76,12% après un article du Wall Street Journal disant que la chaîne de prêt-à-porter féminin allait se mettre en dépôt de bilan d'ici une semaine, l'entreprise étant confrontée à un endettement élevé et à une baisse des ventes.

Le titre General Motors a reculé de 0,89% à 34,42 dollars après un document selon lequel Mary Barra, directrice générale du constructeur, dira mardi devant le Congrès qu'elle ne sait pas encore pourquoi il a fallu 10 ans à la société pour repérer un défaut d'allumage sur certains modèles ayant provoqué des accidents mortels.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant