Wall Street finit en hausse après Draghi et l'immobilier

le
0

(Actualisé avec dollar, Treasuries, pétrole) * Le Dow a gagné 0,9%, le S&P-500 0,78%, le Nasdaq 1,03% * Meilleure séance pour le S&P depuis plus d'un mois * Citizens fait ses débuts à Wall Street NEW YORK, 24 septembre (Reuters) - Wall Street a terminé mercredi en nette hausse après trois séances d'affilée dans le rouge, ragaillardie par les derniers propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) et un indicateur immobilier encourageant. Mario Draghi a déclaré que la BCE poursuivrait une politique monétaire ultra-accommodante pendant une période relativement longue, au moins jusqu'à ce que le taux d'inflation se rapproche de l'objectif de 2%. ID:nL6N0RP38A L'indice Dow Jones .DJI a gagné 0,9% (154,19 points) à 17.210,06 points. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 15,53 points, soit 0,78%, à 1.998,30 points. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 46,53 points (1,03%) à 4.555,22 points. Le S&P a enregistré sa plus forte progression sur une séance depuis plus d'un mois pour terminer au-dessus de sa moyenne mobile à 14 jours. Outre les propos de Mario Draghi, les investisseurs américains ont également apprécié le chiffre des ventes de logements neufs aux Etats-Unis, qui ont atteint en août leur niveau le plus élevé depuis plus de six ans, confirmant ainsi la tendance à la reprise du marché de l'immobilier. ID:nL6N0RI3JP Ces bons chiffres ont fait grimper le dollar, qui a progressé de 0,46% et touché un plus haut de plus de quatre ans face à un panier de devises .DXY . Sur le marché obligataire, les rendements des Treasuries de référence ont terminé la séance en hausse pour la première fois en cinq séances, l'indicateur immobilier ayant limité l'attrait des valeurs refuge. Les cours du pétrole ont clôturé en hausse sur le marché new-yorkais Nymex en raison d'une baisse inattendue des stocks aux Etats-Unis. Aux valeurs à Wall Street, Citizens Financial Group CFG.N , filiale américaine de Royal Bank of Scotland RBS.L , a pris 7,34% à 23,08 dollars, ce qui valorise la banque à 13 milliards de dollars. Il s'agit de la plus importante introduction en Bourse pour une banque américaine depuis la crise financière. ID:nL6N0RP3GU Autre nouveau venu, le fabricant de logiciels Cyber-Ark CYBR.O s'est distingué sur le Nasdaq en s'envolant de 87% dans un fort volume d'échanges pour sa première séance de cotation. (Ryan Vlastelica; Patrick Vignal pour le service français)

 


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant