Wall Street finit en baisse, plombée par Caterpillar

le , mis à jour à 22:52
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse modérée jeudi, après avoir effacé une bonne partie de ses pertes en fin de séance, sous le coup de la chute du titre Caterpillar, qui a exacerbé les craintes au sujet de l'économie mondiale en revoyant à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires.

L'indice Dow Jones a perdu 0,48%, soit 78,57 points à 16.201,32. Le S&P-500, plus large, a perdu 6,52 points, soit 0,34%, à 1.932,24. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 18,27 points (-0,38%) à 4.734,48.

Cela porte le recul du Dow Jones depuis le début de la semaine à 1,2%, tandis que le S&P et le Nasdaq perdent respectivement 1,4% et 2% sur la période. A moins d'une très vive hausse vendredi, le Dow et le S&P s'orientent ainsi vers la deuxième baisse hebdomadaire d'affilée.

Peu avant l'ouverture de Wall Street, Caterpillar, numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier et considéré à ce titre comme un bon baromètre de la conjoncture globale, a abaissé d'un milliard de dollars sa prévision de chiffre d'affaires pour 2015 et annoncé un plan de restructuration qui pourrait se traduire par la suppression de 10.000 emplois d'ici 2018.

L'action a cédé 6,27% à 65,80 dollars, accusant la plus forte baisse du Dow Jones.

Un certain attentisme a prévalu pendant la session avant un discours de Janet Yellen, président de la Réserve fédérale, qui doit s'exprimer à 21h00 GMT au sujet de l'inflation.

C'est la première fois qu'elle prendra la parole en publique depuis la décision, inattendue, de la Fed de laisser ses taux inchangés la semaine dernière. L'institut d'émission avait alors évoqué ses incertitudes quant aux conséquences de la morosité économique mondiale sur l'activité aux Etats-Unis.

"Nous avons besoin de meilleures nouvelles en provenance de la Chine et de plus de certitudes au sujet de la Fed", a déclaré Scott Wren, chargé de la stratégie actions chez Wells Fargo Investment Institute.

De son côté, Joseph Quinlan (US Trust) estime que l'actualité de Caterpillar est "emblématique d'une économie mondiale affaiblie".

INDICATEURS EN DEMI-TEINTE

Le fait que le Dow Jones a effacé une partie de ses pertes - il a cédé jusqu'à plus de 1,6% en séance - s'explique notamment par la bonne tenue du compartiment pétrolier, qui a tiré parti de la hausse de plus de 1% des cours du brut.

L'action Chevron a ainsi pris 1,01% à 76,89 dollars et le titre ExxonMobil 0,59% à 72,73 dollars, les deux valeurs figurant parmi les cinq plus fortes hausses du Dow Jones.

La progression des cours du brut tient pour partie au recul de 0,4% du dollar face à l'euro après que le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a dit que l'institution avait besoin de plus de temps avant de décider d'éventuelles nouvelles mesures de soutien à l'activité.

Face à un panier de devises internationales, le billet vert perdait 0,15%.

Les emprunts du Trésor, toujours plébiscités par temps d'incertitudes, ont vu leur prix augmenter, tout comme l'or, autre valeur refuge.

Coca-Cola (+1,00% à 39,15 dollars) a également porté l'indice après que le numéro un mondial des boissons non alcoolisées a annoncé son intention de vendre neuf sites de production aux Etats-Unis à trois de ses embouteilleurs indépendants.

Les indicateurs du jours ont livré un tableau en demi-teinte de l'état de l'économie américaine : les ventes de logements neufs ont progressé de 5,7% en août aux Etats-Unis, à 552.000 en rythme annualisé.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis mais moins que prévu par les économistes, confirmant ainsi la solidité du marché américain du travail.

Mais, les commandes de biens durables ont affiché en août un recul de 2% aux Etats-Unis, un chiffre incitant à la prudence sur les perspectives de l'économie.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant