Wall Street finit en baisse en vue d'une hausse de taux

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a encore fini en baisse mercredi dans la crainte que l'envolée du dollar, en perspective d'un relèvement des taux de la Fed qui pourrait avoir lieu dès le mois de juin, n'affecte les résultats des entreprises américaines.

L'indice Dow Jones a perdu 27,55 points, soit 0,16%, à 17.635,39 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 3,92 points, soit 0,19%, à 2.040,24 points. Le Nasdaq Composite a reculé de 9,85 points (-0,20%) à 4.849,94 points.

Wall Street avait vivement reculé mardi, le S&P-500 ayant accusé sa plus forte baisse quotidienne des deux derniers mois.

Malgré son accès de faiblesse qui a entraîné le S&P et le Dow en territoire négatif depuis le début de l'année, le S&P reste tout près de son record de clôture atteint au début du mois et proche de sa moyenne mobile à 2.040,27 points. S'il enfonce ce niveau de soutien, cela pourrait signaler que la tendance est entrée dans une phase baissière à moyen terme.

"Si la Fed relève ses taux c'est en raison de la reprise de la dynamique de croissance, ce qui pourrait en fin de compte soutenir la tendance, même si les marchés n'y croiront pas forcément et resteront volatils", note toutefois Jeremy Zirin, responsable de la stratégie de gestion de fortune chez UBS.

Aux valeurs, Express s'adjuge 3,48%, ajoutant à sa hausse de près de 16% sur les trois derniers mois. La chaîne de prêt-à-porter a annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, avec une amélioration de ses marges.

En revanche, Tyson Foods a chuté de 5,6% après que le département de l'Agriculture a confirmé la découverte d'une forme hautement pathogène de grippe aviaire dans un élevage de dindes de l'Arkansas, le troisième Etat producteur de dindes et patrie de Tyson Foods, le leader du secteur aux Etats-Unis. D'autres producteurs de volaille ont également été affectés.

L'action du laboratoire pharmaceutique Endo International a cédé 1,39% à 87,76 dollars. Le groupe a confirmé avoir soumis une contre-offre de 11 milliards de dollars pour le rachat de Salix Pharmaceuticals face à celle du canadien Valeant Pharmaceuticals International. Le titre de Valeant coté à New York a perdu 3,86% à 193,71 dollars et Salix a pris 6,95% à 168,61 dollars sur la nouvelle.

Sandisk a pris 3,2%. Goldman Sachs a intégré la valeur dans sa liste d'achats forts ("conviction buy").

(Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant