Wall Street finit en baisse avec l'énergie et la distribution

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en légère baisse mercredi, la chute du pétrole ayant pesé sur les valeurs de l'énergie et les résultats décevants de Macy's sur le secteur de la distribution.

Les cours du pétrole ont perdu 3% ou plus dans l'attente de statistiques montrant une nouvelle hausse des stocks américains.

L'activité a été limitée en ce jour de fermeture des marchés obligataires pour Veteran's Day, le 11 novembre américain, et les pertes ont été limitées par les bonnes performances de poids lourds de la cote comme General Electric et Amazon, qui ont gagné respectivement 1,83% et 2,15%.

Les trois indices ont perdu 0,32%. Le Dow Jones a cédé 55,99 points à 17.702,22 points. Le S&P-500, plus large, a reculé de 6,72 points à 2.075,00 points. Le Nasdaq Composite a abandonné de 16,22 points à 5.067,02 points.

Les investisseurs ont assez bien digéré les nouveaux signes du ralentissement économique chinois, y voyant des raisons d'espérer de nouvelles mesures de relance locales, même si la Réserve fédérale semble de son côté bien partie pour inaugurer le mois prochain un cycle de remontée des taux d'intérêt.

La production industrielle de la Chine a crû en octobre à son rythme la plus lente en sept mois.

Autre motif de satisfaction, Alibaba, le géant chinois du commerce en ligne, a annoncé avoir réalisé un chiffre d'affaires de 91,2 milliards de yuans (13,4 milliards d'euros) à l'occasion de la "Fête des célibataires", soit 60% de plus que l'an passé.

L'action a gagné 1,94% mais celle de son concurrent JD.com, également cotée sur le Nasdaq, a cédé 1,13%.

Macy's en revanche a chuté de 13,99%. La chaîne de grands magasins a réduit ses prévisions de résultats pour l'exercice en cours après une baisse inattendue de ses ventes trimestrielles à magasins comparables, le dollar fort ayant limité les dépenses de la clientèle touristique.

Cette chute a pesé sur l'ensemble de la distribution, J.C. Penny a perdu 1,84% malgré l'annonce de la plus forte progression au troisième trimestre depuis au moins huit ans.

De même, l'indice de l'énergie a perdu 1,91%, plus forte baisse des grands indices sectoriels. Exxon et Chevron ont reculé de, respectivement, 0,88% et 1,12%.

Dans le secteur, Apache a chuté de 7,33%, Anardako Petroleum (-3,8%) ayant renoncé à lancer une OPA.

Horizon Pharma a dégringolé de 19,62%. Express Scripts (-4,1%), gestionnaire de dépenses de santé, a annoncé avoir exclu de son réseau les pharmacies Linden Care après avoir découvert des médicaments selon lui surfacturés par Horizon Pharma, à qui il réclame par ailleurs 140 millions de dollars. Horizon Pharma a démenti ces accusations.

(Noel Randewich et Abhiram Nandakumar, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant