Wall Street finit en baisse avant les chiffres de l'emploi

le
0
Wall Street finit en baisse avant les chiffres de l'emploi
Wall Street finit en baisse avant les chiffres de l'emploi

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont fini en baisse jeudi, les investisseurs se montrant prudents à la veille de la publication des chiffres mensuels de l'emploi alors que les indicateurs du jour ont donné des signaux mitigés sur l'état de la reprise économique aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones a perdu 0,47% ou 61,98 points, à 13.206,59 points. Le Standard & Poor's, plus large, a cédé 0,77% ou 10,74 points, à 1.391,57 points tandis que le composite du Nasdaq perdait 1,16% ou 35,55 points à 3.024,30 points.

Les investisseurs ont été tiraillés entre une statistique sur les inscriptions au chômage meilleure que prévu, le ralentissement dans le secteur des services et l'incertitude sur la consommation des ménages américains après des publications mitigées de plusieurs distributeurs.

Le nombre des inscriptions au chômage aux Etats-Unis a diminué plus qu'attendu la semaine dernière. Les demandes d'indemnisation du chômage affichent leur plus forte baisse hebdomadaire depuis mai 2011.

En revanche, la croissance du secteur américain des services a ralenti davantage que prévu en avril, L'indice ISM sectoriel revenant à 53,5, contre 56,0 en mars. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient un ralentissement moindre, à 55,5.

Cette statistique contraste avec l'indice ISM manufacturier publié mardi.

En outre, selon des données compilées par Thomson Reuters, sur 20 groupes de distribution ayant publié leurs chiffres de ventes à données comparables pour le mois d'avril, neuf ont fait moins bien que prévu.

EN ATTENDANT LA FED ?

En matière d'emploi, les chiffres publiés mercredi par la société ADP concernant le secteur privé ont conduit les analystes a réduire leurs attentes pour les chiffres officiels des créations de postes pour le mois d'avril qui seront publiés vendredi.

Les traders anticipent désormais entre 125.000 et 150.000 créations de postes le mois dernier, soit nettement au-dessous du consensus Reuters de 170.0000 créations. Un trader dit même avoir entendu parler d'anticipations à moins de 100.000.

Ryan Larson, responsable des transactions actions chez RBC Capital Management, souligne que les réactions mitigées aux récents signes de faiblesse de l'économie laissent penser que certains investisseurs comptent sur une intervention de la Réserve fédérale si les indicateurs devenaient vraiment mauvais.

Aux valeurs, Costco Wholesale a cédé 2,77% à 84,24 dollars. Le distributeur américain a vu ses ventes progresser de 4% en avril à données comparables, alors que les analystes attendaient une hausse de 5,1%. Gap a fini en repli de 1,6% à 28,67 dollars tandis que Target reculait de 2,5% çà 56,55 dollars.

General Motors a perdu 2,4% à 22,37 dollars. Les investisseurs ont semble-t-il été déçus par les perspectives données par le groupe.

Kensey Nash s'est envolé de 32,1% après l'annonce de son rachat par le groupe néerlandais d'agroalimentaire et de chimie DSM pour 360 millions de dollars.

Green Mountain Coffee Roasters a vu son cours pratiquement divisé par deux (-47,76%) à 25,87 dollars. La société a affiché un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour la deuxième fois en trois trimestres.

Sur les 391 sociétés du S&P 500 ayant publié leurs résultats trimestriels, 68,3% ont dépassé les attentes, selon les données Thomson Reuters arrêtées à jeudi matin.

Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant