Wall Street finit dans le vert grâce au pétrole

le
0
    * Le Dow a gagné 0,2%, le S&P-500 0,28%, le Nasdaq 0,05% 
    * Le bond de plus de 6% du baril a soutenu la tendance 
    * Sur la semaine, les grands indices perdent plus de 1,2% 
 
    par Caroline Valetkevitch 
    NEW YORK, 8 avril (Reuters) - La forte hausse des cours du 
pétrole a soutenu les indices Dow Jones et Standard & Poor's-500 
de la Bourse de New York vendredi mais le recul des valeurs des 
biotechnologies a pesé sur le Nasdaq.  
    Le Dow Jones  .DJI  a gagné 35 points, soit 0,2%, à 
17.576,96 et le Standard & Poor's-500  .SPX , plus large, a pris 
5,69 points (+0,28%) à 2.047,60 tandis que le Nasdaq Composite 
 .IXIC , qui a passé une partie de la séance en territoire 
négatif, grignotait 2,32 points (+0,05%) à 4.850,69. 
    Le prix du baril de brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI) a fini la journée sur un gain de plus de 6,5% 
à 39,72 dollars  CLc1  et le Brent, en hausse de 6,4%, s'est 
rapproché du seuil de 42 dollars  LCOc1  après des statistiques 
montrant une diminution des stocks aux Etats-Unis.  
    Par ailleurs, la présidente de la Réserve fédérale, Janet 
Yellen, a déclaré jeudi soir que l'économie américaine 
continuait de croître de manière satisfaisante et elle a évoqué 
des signes de remontée de l'inflation, ce qui pourrait conduire 
la banque centrale à remonter graduellement les taux dans les 
prochains mois.   
    De son côté, William Dudley, le président de la Fed 
régionale de New York, a prôné une approche prudente du 
relèvement des taux au vu de la persistance de risques 
extérieurs.   
     
    ÉNERGIE EN NETTE HAUSSE, BIOTECHS À LA PEINE 
    L'attention des investisseurs va probablement se porter à 
partir de lundi sur la saison des résultats trimestriels, dont 
Alcoa  AA.N  donnera le coup d'envoi. Les bénéfices des 
entreprises du S&P-500 sont attendus en baisse de 7,6% selon les 
données Thomson Reuters.  
    "Wall Street n'attend pas grand-chose des résultats du 
premier trimestre et pour l'instant, le marché évolue en 
fonction des commentaires favorables de la Fed et de la capacité 
du pétrole à monter. Ce sont de bonnes nouvelles pour les 
investisseurs mais je ne suis pas certain que cela puisse durer 
longtemps", a commenté Peter Kenny, responsable de la stratégie 
de marché de Global Markets Advisory Group.  
    Huit des dix grands indices sectoriels S&P ont terminé en 
hausse et celui de l'énergie s'est classé en tête avec une 
progression de 2,02%  .SPNY . 
    Chevron  CVX.N , meilleure performance du Dow, a pris 1,63% 
et Exxon Mobil  XOM.N  1,02%.  
    A la baisse, l'indice des "biotechs" du Nasdaq a abandonné 
1,05%  .NBI . Regeneron  REGN.O  a cédé 3,24%, Mylan  MYL.O  
2,23%.  
    Gap  GPS.N  a chuté de 13,8% après des chiffres jugés 
décevants sur ses ventes de mars, qui ont conduit Citigroup à 
revoir à la baisse son objectif de cours.  
    Valeant Pharmaceuticals  VRX.N  a cédé 5,18% après que 
l'investisseur Bill Ackman a déclaré que le groupe canadien ne 
vendrait pas sa filiale Bausch & Lomb.  
    Sur la semaine, le Dow et le S&P-500 ont reculé de 1,21% et  
le Nasdaq de 1,3%. Wall Street enregistre ainsi sa plus mauvaise 
performance hebdomadaire depuis début février.  
     
 
 (avec Yashaswini Swamynathan Abhiram Nandakumar; Marc Angrand 
pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant