Wall Street est hésitante en ouverture malgré un bon PMI

le
0
WALL STREET HÉSITE À L'OUVERTURE
WALL STREET HÉSITE À L'OUVERTURE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street est hésitante en ouverture lundi, après plusieurs semaines consécutives dans le vert, et ce malgré une bonne statistique manufacturière locale.

L'indice S&P-500 a inscrit huit semaines dans le vert d'affilée, une série sans précédent depuis les neuf semaines alignées de novembre 2003 à janvier 2004, portant son gain depuis le début de l'année à 27%.

Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones perd 0,07% à 16.075,35. Le S&P-500 prend 0,08% à 1.807,29. Le Nasdaq Composite est un peu plus orienté à la hausse et gagne 0,16% à 1.066,35.

La croissance de l'activité manufacturière a rebondi en novembre aux Etats-Unis, avec une accélération de la production industrielle à un plus haut de 20 mois, montre l'enquête PMI Markit publiés lundi.

D'autres indices manufacturiers, donnant une image mitigée de l'évolution de la croissance mondiale, avaient été auparavant publiés pour la Chine et l'Europe.

Le secteur manufacturier chinois est resté en croissance en novembre mais à un rythme légèrement ralenti par rapport à octobre, confortant le scénario d'une stabilisation de la deuxième économie mondiale au dernier trimestre, selon l'enquête HSBC et Markit.

La vigueur de la demande a permis au secteur industriel de la zone euro d'enregistrer en novembre sa croissance la plus élevée depuis plus de deux ans mais l'amélioration globale ne profite pas à tous les pays, au vu des enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achats.

Le marché attend à présent, à 15h00 GMT, l'indice manufacturier de l'Institute of Supply Management (ISM) de novembre, ainsi que les dépenses de construction d'octobre. Le premier est attendu à 55 et les secondes en hausse de 0,4%.

Aux valeurs, Dow Chemical gagne 1,05%. Le groupe chimique veut céder ou scinder des activités exposées aux fluctuations des prix des matières premières, dans le cadre d'un plan de vente d'actifs de trois à quatre milliards de dollars.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant