Wall Street: entame de trimestre sans entrain, baril à 48,6$

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street réalise une entame de semaine et de nouveau trimestre plutôt décevante: les pertes ont oscillé entre -0,5% et -0,25% tout le long de la séance.

Une timide embellie s'est dessinée à partir de la mi-journée et elle s'est confirmée au cours des derniers échanges.

La remontée des cours n'a cependant pas été suffisante pour que les indices US échappent à une consolidation: le S&P500 s'effrite de -0,33%, le Dow Jones de -0,25%, le Nasdaq de -0,2% à 5.300 'tout rond'.

Le Russel-2000 des valeurs moyennes et 'small caps' a lâché -0,55% vers 1.245Pts et s'avère toujours incapable de s'élancer à la reconquête des 1.300Pts de la mi-2015.

Le marché a bruissé de rumeurs d'un possible intérêt de Disney pour Netflix (+4,1%)... et aucun démenti n'a été émis ce lundi.

Côté chiffres, Wall Street n'a pas profité du rebond de l'ISM manufacturier (+2Pts, à 51,5 contre 49,4) alors Markit révise légèrement à la hausse son estimation initiale à 51,5 contre 51,4 (contre 52 en août).

Les dépenses de construction sont en revanche révisées en baisse de -0,3% et cela a pesé sur le secteur immobilier (notamment les 'foncières) qui reculait de -1,3%, plus mauvaise performance sectorielle avec le recul de -1,7% des 'utilities'.

Mauvaise journée également pour les valeurs minières et en particulier celles qui extraient de l'or (Newmont Mining -3%, Iron Mountain -2,7%)

Le Nasdaq a été soutenu par Netflix (déjà évoqué) puis Cognizant +5,6%, Tesla +4,7%, News Corp +3,2%, Biomarin et Endo +2,1%.

Peu de baisses significatives -même si elles étaient les plus nombreuses- à part Transocean -7,6%, Qualcomm -2%, Autodesk -1,6%.

Le pétrole a poursuivi sa remontée à 48,6$, soit +1,4% sur le NYMEX... mais sans que les valeurs du secteur en tirent profit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant